TOOLinux

Le journal du Libre

Tablettes en entreprise : Alfresco enquête

mercredi 1er août 2012

Alfresco présente aujourd’hui les résultats de son enquête 2012 sur l’usage des tablettes dans l’entreprise, qui tendent à montrer que l’adoption des outils tablettes et mobiles dans l’entreprise est aujourd’hui menée par les services informatiques. Des résultats qui viennent à l’encontre des idées reçues qui considèrent habituellement l’utilisateur comme premier prescripteur de ce type d’outil dans un cadre professionnel, et ce le plus souvent contre l’avis et les directives des services informatiques.

L’enquête a été réalisée auprès des clients et prospects d’Alfresco à travers le monde et issus de diverses industries comme les nouvelles technologies, l’éducation, la santé, la finance et le secteur public.

Les principaux résultats :

- Les services IT à l’origine de l’adoption des tablettes en entreprise

Environ 56% des répondants ont des fonctions IT : plus de 90% d’entre eux ont déjà utilisé des tablettes et plus de 75% l’ont fait dans un cadre professionnel.

Contrairement aux idées reçues, les services IT sont à la fois conscients et enthousiastes au sujet des tablettes, et sont en réflexion active sur la manière de les intégrer au mieux dans l’entreprise

- Les tablettes, outil de choix pour la navigation internet et les mails

Environ 89% des répondants déclarent utiliser les tablettes de manière modérée à régulière pour la navigation internet, et 82% pour les mails.

Plus de 60% déclarent ne jamais ou très peu les utiliser pour la VoIP, Skype, IM ou d’autres services de communication synchronisée. Ils sont également 44% à ne jamais ou très peu utiliser les tablettes pour les réseaux sociaux, ce qui tendrait à indiquer que la tablette est davantage un outil social passif qu’actif.

- Les tablettes rendent les smartphones plus mobiles et les PC portables moins mobiles

57% des répondants préfèrent le smartphones dans le cadre de comme les déjeuners de travail (seulement 34% pour les tablettes). Par contre, à la maison, les tablettes prennent aujourd’hui le pas sur les PC portables (48% contre 46%), ainsi que lors de réunions d’affaires (55% contre 24%) ou de séminaires/conférences (59% contre 13%).

L’enquête montre clairement que les 3 outils cohabitent aujourd’hui réellement, chacun pour un usage et un contexte particuliers. Les tablettes ne remplacent pas les smartphones, ni les PC portables, mais créent leur propre espace entre les deux.