TOOLinux

Le journal du Libre

Text : voici le nouvel éditeur riche de Nextcloud 17

jeudi 3 octobre 2019

La sortie de Nextcloud 17 est l’occasion de tester l’une des nouveautés attendues du nuage privé européen, l’éditeur de texte riche sobrement baptisé Text. Un excellent début et beaucoup d’améliorations possibles.

C’est à l’image de Paper de Dropbox que Text vient enrichir le panel des applications officielles de Nextcloud, le nuage libre et open source adopté par bon nombre d’administrations et d’entreprises européennes, mais aussi par des particuliers, qui peuvent eux-mêmes installer et (faire) héberger leur nuage privé.

Nous vous en parlions en juillet, l’application est enfin arrivée officiellement avec l’environnement Nextcloud 17. Text dispose de son compte Github, où il est possible de suivre son évolution et des proposer des nouvelles fonctions.

Un éditeur de texte "sans distraction"

L’idée de Text  : un éditeur de texte minimaliste, complémentaire à un traitement de texte évolué et destiné à des des tâches plus sommaires : prise de notes, brouillon avant une réunion, édition de petits textes ou préparation d’un article à destination du web.

Les fonctions essentielles y sont : listes, citation, gras, images, souligner. Il est déjà possible de collaborer entre amis ou collègues sur un document, peu importe qu’on utilise Nextcloud ou pas.

Nous avons pu tester la version 1.0.2 disponible par défaut dans Nextcloud 17 avec Firefox, Chrome et Safari sous Linux et mac OSX. Aucun problème de compatibilité à signaler. L’édition se fait en utilisant le format Markdown (.md), ouvert et universel.

Le menu est particulièrement clair et soigné :

Avantages et inconvénients

On apprécie

- Interface dépouillée, mais claire ;
- Menu bien adapté à la rédaction web (gras, italique, titres (H1, H2, H3, H4), puce, quote, etc.)
- Éditeur de texte par défaut dans l’environnement.

Améliorations possibles

- Exportation directe (PDF, HTML, "Office") depuis l’application ;
- Connexion à un CMS (Wordpress, SPIP, Drupal) ;
- Compatibilité en synchronisation avec une application mobile.

Complémentaire à un traitement de texte

Si les besoins de l’utilisateur sont plus évolués, il peut alors se tourner vers Collabora Online ou la suite OnlyOffice, elles aussi intégrées à Nextcloud par le biais de connecteurs. Le choix est donc de plus en plus vaste.

Cédric Godart