TOOLinux

Le journal du Libre

Toujours à la pointe, voici la distribution Fedora 30 officielle

jeudi 2 mai 2019

L’annonce a été publiée mardi dans le magazine officiel et traduite par la dynamique communauté francophone. La distribution communautaire Fedora 30 arrive en temps en en heure.

Fedora 30, distribution communautaire soutenue par Red Hat, est arrivée il y a quelques heures. Si vous disposez déjà de Fedora 28 ou 29, vous pouvez effectuer une (simple) mise à niveau. Vous pouvez télécharger Fedora, en quelques minutes, avant de procéder à une nouvelle installation.

Résumé des nouveautés, publié par la communauté francophone.

L’environnement de bureau

L’environnement de bureau par défaut de Fedora Workstation est mis à jour vers GNOME 3.32, avec un rafraîchissement du thème graphique, plus arrond. GNOME avec Wayland prend en charge maintenant les ratios non entiers des affichages à haute densité de pixels (HiDPI). Le clavier virtuel prend en charge les émojis. Le navigateur officiel Web, anciennement Epiphany gère les gestes du touchpad.

Le nouvel environnement de bureau DeepinDE est proposé : c’est celui qui anime l’excellente distribution ElementaryOS. Enfin, le bureau léger LxQt bénéficie de la mise à jour vers la version 0.14.0. Les extensions du gestionnaire de fichiers de GNOME, Nautilus, migrent vers Python 3. Python 2 ne sera plus maintenu dès janvier 2020.

Le matériel et la documentation

Les architectures ARMv7 disposeront par défaut d’un démarrage en UEFI. Pour les utilisateurs d’une carte graphique Intel et d’un ordinateur avec l’UEFI activé, l’affichage durant le démarrage est continu, sans remise à zéro de ce dernier. En vrac, on peut également citer une mise à jour de Bash à la version 5.0. Le shell Fish évolue lui également à la version 3.0. Par défaut les entrées de démarrage, pour choisir la version du noyau à lancer, va passer au format BootLoaderSpec par défaut.

Le projet améliore, avec cette mise à jour, la collecte de statistiques sur l’utilisation de Fedora. L’objectif est de connaître plus finement le nombre de machines employant Fedora, mais aussi avoir des informations sur la version utilisée, sa variante (comme le Spins), etc. Ce qui permet à l’équipe qualité mais aussi au projet dans son ensemble de baser leurs décisions sur des données factuelles.

Depuis deux ans, un grand travail de nettoyage a été entrepris sur la documentation francophone de Fedora, pour rattraper les 5 années de retard accumulées sur le sujet. Le travail abattu est important : près de 90 articles corrigés et remis au goût du jour.

La liste complète des nouveautés se trouve sur le site de l’association Fedora FR, dont il convient de souligner l’excellent travail de communication et de contribution.

Liens

- Site officiel
- Fedora FR, site web et forum

CG