TOOLinux

Le journal du Libre

Tout n’est pas troll, le logiciel libre autrement

vendredi 29 avril 2011

Le troll est tendance en ce moment. Rue89 nous liste une récente série d’articles sur le sujet et se demande : Que Faire des Trolls ? GeekDeFrance ouvre lui une rubrique Langue de Troll. Avant d’aller plus loin, de quoi s’agit-il ? Voici la définition de Wikipédia du troll que l’on pourrait qualifier d’officielle :

Un troll est une action de nature à créer une polémique en provoquant les participants d’un espace de discussion (de type forum, newsgroup ou wiki) sur un réseau informatique, notamment Internet et Usenet. Le mot désigne également un utilisateur qui a recours à ce type d’action.

Mais il y est dit aussi :

Par métonymie[1], on parle de troll pour un message dont le caractère est susceptible de générer des polémiques ou est excessivement provocateur, ou auquel on ne veut pas répondre et que l’on tente de discréditer en le nommant ainsi.

Il y aurait donc troll et troll. Un troll pur et dur et uniquement méchant et le troll qui cache un message que l’on ne veut pas entendre ni discuter. Si l’on veut être moins manichéen on peut se pencher sur l’art du désaccord de Paul Graham traduit de l’anglais par Idoric qui bien qu’écrit en 2008 n’est pas sans rappeler les récentes publications que je citais en introduction.

C’est donc ce troll-là qui m’intéresse : les messages ou les idées dont on ne veut pas discuter, car elles remettent en cause les principes communément acquis, les certitudes ou les “acquis” d’une situation.

La vérité pourrait-elle être ailleurs ?

Il y a bien des articles de ce type-là qui passent de temps et temps. Je donnerais comme exemple le courageux billet de ®om expliquant pourquoi Flattr est une arnaque . Voilà quelqu’un qui exprime une opinion qui va clairement à contre-courant du consensus général. Je ne rentrerais pas dans le débat concernant le contenu de cet article, j’ai donné ma position dans les commentaires de cet article. Il se pourrait bien que derrière ce billet se cache une vérité qui nous échappe ou que nous ne voulons pas voir à cause de ces implications.

Il est en ainsi régulièrement dans les commentaires des blogs où parfois s’expriment les râleurs, les pas content du système. J’ai l’habitude de dire et j’ai pu constater que lorsqu’il y en a un qui se plaint, il y en a parfois dix qui se taisent. Et puis n’oublions pas ceux qui ne râlent pas forcément, mais proposent simplement de faire différemment.

D’autres voix pour le logiciel libre

J’avais créé à l’origine de ce site une rubrique : les acteurs du libre dont l’objectif était de mettre en avant des inconnus ou des plus connus pour qu’ils puissent présenter et expliquer de quelle façon il contribuaient au logiciel libre. La plupart de ces acteurs et ce n’est pas un reproche, nous présentaient une approche que je dirais “classique” du logiciel libre et de son fonctionnement.

Et bien je voudrais donner l’occasion de s’exprimer dans les lignes d’un article ou d’une interview ceux qui pensent à contre-courant. Donner la parole à ceux qui font des propositions qui pourraient être écoutées et prises en compte. N’est-ce pas le but de la recherche, de l’innovation que d’explorer différentes voies/voix vérité troll logiciel libre différence  ?

L’appel à contribution est donc ouvert. Laissez-moi un message par le formulaire de contact. Attention, je ne garantis nullement une réponse positive à toutes les sollicitations. Merci de me faire parvenir une présentation à minima argumentée, structurée et originale (oui ça fait beaucoup). Nous verrons bien ce qui en sortira vérité troll logiciel libre différence  !

Philippe SCOFFONI