TOOLinux

Le journal du Libre

Tout travail mérite salaire. Et le libre dans tout cela ?

lundi 6 décembre 2004

Il est vrai que dans la guerre des mots qui oppose bien souvent les défenseurs et les opposants à la culture du libre et de l’opensource, la rentabilité est aux premières loges.

Selon les plus sceptiques, et certaines critiques s’apparant souvent à des caricatures, le modèle économique de l’opensource ne serait pas viable, car il est impossible de penser que les développeurs peuvent éternellement travailler sans salaire.

Pour l’auteur, quoique l’argument ne se vérifie pas dans tous les cas, cette rémunération est un problème qui doit être traîté en toute honnêté intellectuelle et sans tabou.

Selon lui, il est inutile de penser qu’une industrie entière peut se satisfaire et baser sa croissance sur une seule source de revenus, à savoir les dons. Et de comparer cette espérance de l’altruisme au modèle communiste.

Sa proposition : l’introduction d’un nouveau modèle baptisé "“Pay Per Useful Contribution”.

  • Builderau.com.au