TOOLinux

Le journal du Libre

Toyota rejoint SmartDeviceLink

mercredi 6 janvier 2016

C’est Ford qui avait présenté il y a deux ans SmartDeviceLink, un système d’exploitation open source spécifique pour le marché de l’automobile.

C’est un choix important que fait Toyota en optant pour un système open source. Le but est de fédérer un maximum de constructeurs sur un standard commun.

« Cette plateforme libre et ouverte facilite la création d’applications pour smartphones qui récupèrent des données sur internet et permet leur exploitation par le système multimédia embarqué. Elles se gèrent par reconnaissance vocale, l’écran et les commandes de bord » peut-on lire sur le site du constructeur.

Ce projet est disponible sur Github.