TOOLinux

Le journal du Libre

Ubuntu : Unity 7 continue d’évoluer

mardi 4 mars 2014

Prise en charge des très hautes définitions

Depuis plusieurs mois maintenant, de nombreux ordinateurs sont fournis avec des écran à très haute définition (HiDPI). Malgré une diagonale identique, ils possèdent une densité de pixels beaucoup plus importantes, ce qui doit en théorie produire une image plus claire, plus nette, plus juste et plus définie.

Cependant, jusqu’à présent, dans Ubuntu, l’affichage sur un écran à très haute définition a pour résultat l’obtention d’une interface minuscule et bien souvent illisible, car elle est construite autour de tailles fixes définies en pixels. Ubuntu 14.04 LTS étant une version soutenue pendant cinq ans, il était donc souhaitable d’avoir une prise en charge adéquate de ce type d’écrans.

Depuis quelques jours, dans The Trusty Tahr, cette fonctionnalités est intégrée. Ceci est accompli par la mise à niveau de la bibliothèque de rendu vectoriel Cairo, qui gère mieux la mise à l’échelle.

 

Un nouveau décorateur de fenêtre

Pour Ubuntu 14.04 LTS, le décorateur de fenêtre est remplacé. Le nouveau venu apporte quelques fonctionnalités bienvenues.

Un menu global et (enfin !) un menu local

Parfois apprécié et parfois détesté, la barre de menu globale n’a jamais fait l’unanimité au sein de la communauté des utilisateurs d’Ubuntu. Aussi, depuis Ubuntu 12.04 LTS, une solution de déportation du menu des applications est étudiée. Cependant, l’implantation de la fonctionnalité était sans cesse repoussée, dû à des limitations techniques et à des évaluations additionnelles d’un point de vue du design.

Avec Ubuntu 14.04 LTS, le global menu n’est maintenant plus une option unique.

Il est en effet désormais possible d’activer le Locally Integrated Menu (LIM), à l’aide d’une option dans le panneau des Paramètres système. Ceci a pour résultat l’intégration du menu de l’application dans la barre de titre de la fenêtre active. Ci-dessous, voyez une vidéo, réalisée par Marco Trevisan de l’équipe Unity pour postes de travail, présentant ce nouveau mode d’interaction avec les menus applicatifs :

Lorsque le menu d’application est affiché dans la fenêtre active, il occupe un maximum d’espace en longueur. Toutefois, si l’espace vient à manquer, les menus restants sont accessibles à l’aide d’un sous-menu — la capture d’écran ci-dessous, toujours de Marco Trevisan, nous démontre ce concept dans The Trusty Tahr :

12657085563_6b1ed143e2_o

Des menus étendus pour les applications GNOME

À noter que depuis quelques versions, GNOME a adopté une approche différente pour libérer de l’espace visuellement en regroupant en un menu unique l’ensemble des items du menu d’une application. Si cette solution s’intègre bien dans GNOME, elle devient gênante dans Unity.

Menu d’activité vs menu intégré localement (LIM). [OMG ! Ubuntu !]

Canonical a donc modifié les applications provenant de GNOME tels le gestionnaire de fichiers Nautilus, le lecteur de musique Rhythmbox, le gestionnaire de fichiers compressés File Roller et la calculatrice dans Ubuntu pour qu’elles affichent l’intégralité de leur menu dans le menu global ou le menu intégré localement (voir image ci-dessus).

Des coins arrondis

Autre petite nouveauté liée à ce nouveau décorateur de fenêtre, la gestion du lissage des coins des fenêtres permet d’offrir un aspect général plus propre et mieux travaillé à l’environnement bureautique.

Redimensionnement des fenêtres

Le redimensionnement des fenêtres se fait maintenant en temps réel. Terminé, ce carré orange pour représenter la nouvelle taille de fenêtre. Désormais, la fenêtre affiche directement la taille qu’elle aura lorsque la souris (ou autre dispositif de pointage) sera relâchée.

 

Recherche dans les fenêtre en mode exposé :

Dans un autre registre, on découvre une nouvelle fonctionnalité lors de l’activation du mode exposé. Il est maintenant possible de chercher une fenêtre en inscrivant son nom dans un champs de recherche. Vous pouvez voir une démonstration de cette fonctionnalité dans la vidéo ci-dessous, réalisée encore une fois par Marco Trevisan :

- Avec Ubuntuser