TOOLinux

Le journal du Libre

Université de Nantes : passage réussi à Nexcloud et OnlyOffice

lundi 8 juin 2020

En France, l’Université de Nantes a transformé un service de partage de fichiers en un environnement numérique de travail complet basé sur les solutions libres Nextcloud et OnlyOffice.

Université de Nantes : passage réussi à Nexcloud et OnlyOffice

La nécessité de déployer un service de partage documentaire et de bureautique collaborative en ligne au sein de l’université a été initiée en 2015. Au début, le projet se focalisait sur le partage entre les étudiants, 3.900 enseignants et personnels administratifs, et les utilisateurs extérieurs. Toutefois, lors de la phase de test, il s’est avéré que le service de partage ne suffisait pas à lui seul.

Une feuille de route a été élaborée avec pour objectifs de centraliser le stockage de données, simplifier l’organisation et le cycle de vie des données d’établissement et garantir la confidentialité de l’information et sa conformité légale. Les solutions classiques telles que Google (G Suite) ou Microsoft (Office365) n’étaient pas satisfaisantes de ces points de vue à l’époque.

La Direction des Systèmes d’Information et du Numérique (DSIN) de l’Université de Nantes a alors décidé de déployer son propre service entièrement géré en interne. Nextcloud et OnlyOffice se sont imposés.

Passage à Nextcloud et OnlyOffice

Plusieurs offres, tant pour le partage de fichiers que pour la bureautique, ont été étudiées. Ont été exclus Zimbra, Seafile et Pydio, notamment pour "des raisons liées à l’ergonomie et le manque des fonctionnalités". ownCloud a lui aussi été écarté, "à cause de la version communautaire limitée".

Pour l’Université, la plateforme open source Nextcloud offrait l’éventail des fonctionnalités sans surcoût, une interface plus familière, la fédération entre les instances et des mesures de sécurité avancées. Pour la bureautique, deux options ont été considérées : OnlyOffice et son plus proche concurrent, Collabora Office. L’intégration s’est faite dès 2018.

OnlyOffice a été préféré, comme l’explique Matthieu Le Corre, responsable technique du pôle enseignement en sciences de l’Université de Nantes et chef de projet : "L’idée d’OnlyOffice, c’est d’avoir le fable charge côté serveur. C’est une application HTML5, JavaScript qui tourne uniquement dans le navigateur. Collabora Office génère les documents côté serveur et le client n’est utilisé que pour l’affichage du rendu final. Les serveurs s’en trouvent fortement sollicités et nécessitent plus de ressources. Son interface utilisateur a également été jugée un peu moins accueillante". Le standard OOXML est utilisé comme format natif, avec 1.000 connexions simultanées par serveur et une série de modules complémentaires qui servent à étendre les fonctionnalités des éditeurs.

Retour d’expérience en 2020

Après un phase de tests, le projet UNCloud (cloud de l’Université de Nantes) a été déployé en 2018 pour l’ensemble des étudiants, le corps enseignant et les employés administratifs.

Cette expérience a été relatée dans une vidéo dans le cadre des JRES en 2019, avec les explications de Matthieu Le Corre et Arnaud Abélard.

Les développements en cours sur UNCloud se focalisent sur l’idée de rassembler d’avantage de services web universitaires autour d’un portail unique. Il est par exemple envisagé d’intégrer le module de visio, la gestion de contact, l’agenda ou le courriel.

CG