TOOLinux

Le journal du Libre

Vol de données à une entreprise sans le sentiment de commettre un délit

jeudi 14 février 2013

Selon une enquête mondiale réalisée à la demande de Symantec, la moitié des employés qui ont démissionné ou ont été licenciés au cours des 12 derniers mois ont conservé des données confidentielles appartenant à leur entreprises et 40 % prévoient de les utiliser dans le cadre de leur nouvel emploi. Les résultats montrent que le comportement et les convictions des employés eu égard au vol de propriétés intellectuelles vont à l’encontre de la politique de la plupart des entreprises.

Les employés pensent non seulement qu’il est acceptable de quitter une entreprise en emportant des données confidentielles lui appartenant et d’utiliser ces données, mais également que leur entreprise ne s’en soucie pas. Seulement 47 % ont déclaré que leur entreprise sanctionne ses employés qui lui volent des informations sensibles et 68 % ont déclaré que leur entreprise ne prend aucune mesure pour s’assurer que les employés n’utilisent pas d’informations concurrentielles confidentielles de tiers. Les entreprises ne créent pas un environnement et une culture encourageant les employés à assumer leurs responsabilités et leurs devoirs en ce qui concerne la protection de la propriété intellectuelle.

- The “Frenemy” Within : Insider Theft of IP