TOOLinux

Le journal du Libre

World Backup Day : les conseils pour votre sauvegarde

vendredi 29 mars 2019

Ce dimanche, c’est le World Backup Day. Traduction : la journée internationale de la sauvegarde. Dans une tribune, Alexander Vierschrodt, responsable commercial chez 1&1 IONOS, donne quelques pistes pour des sauvegardes sécurisées.

1. Suivez la règle 3-2-1

Selon cette règle empirique, il est conseillé de conserver au moins 3 copies différentes de vos données, sur 2 services différents, et 1 dernière en copie physique. Par exemple, pour une sauvegarde quotidienne, cela signifie que vous devriez les conserver pendant une semaine, sur un stockage local, un cloud, et en copie physique.

2. Soyez stratégique

Dans votre vie privée, perdre des données peut être un simple coup de malchance, mais dans la vie professionnelle, cela peut coûter très cher aux entreprises, et elles sont souvent désignées responsables de ces pertes. Pensez à vérifier régulièrement que votre méthode de sauvegarde est toujours en accord avec les exigences informatiques actuelles. Vous devriez également fixer la durée maximale d’interruption admissible (DMIA), c’est-à-dire le délai maximum qui peut s’écouler après un incident avant de procéder à une récupération. Veillez à définir aussi le volume de perte « autorisé », soit l’intervalle de temps maximum entre chaque nouvelle sauvegarde (perte de données maximale admissible, PDMA). Un court intervalle augmente énormément la charge système, ce qui implique d’avoir besoin de plus gros serveurs, et par conséquent de dépenser plus.

3. Combinez vos sauvegardes

Les outils de sauvegarde sont flexibles. Pensez à déterminer ce qui doit être sauvegardé et à quel intervalle de temps. L’importance des données dépend de leur utilisation. Toutefois, les serveurs web devraient être sauvegardés une fois par jour, car ces données ne sont pas spécialement importantes. Ceci est valable pour les sites web d’entreprises et les pages produits. Si les outils de collaboration ou les serveurs mail rencontrent un problème, les conséquences sur l’entreprise peuvent être lourdes, puisque les employés s’échangent beaucoup d’informations importantes. Vous devriez sauvegarder ces outils et serveurs une fois par jour, et les bases de données toutes les 30 minutes. Il en va de même pour les boutiques en ligne, car un problème peut leur coûter très cher : les serveurs devraient être sauvegardés au moins trois fois par jour, et les bases de données toutes les 30 minutes aussi.

4. Ne dépendez pas du système RAID

Avec le système RAID (Redundant Array of Independent Disks, groupe de disques indépendants), des disques durs indépendants sont connectés pour que les données soient toujours accessibles sur les autres disques encore fonctionnels en cas de panne. Une perte de données est toujours possible, s’ils sont mal paramétrés, si un virus infecte le système, si le logiciel a des erreurs, ou si les données ou plusieurs disques durs tombent en panne. En d’autres termes, le système RAID protège d’une panne matérielle, mais pas d’une panne logicielle. Il est donc recommandé d’effectuer des sauvegardes régulières, même avec ce système.