TOOLinux

Le journal du Libre

Alternative à Gmail et Outlook : ik.me se lance en Suisse

mercredi 18 novembre 2020

Annoncée début 2020, l’alternative gratuite à Gmail semble prête chez Infomaniak. Cette adresse email gratuite à vie, entièrement développée et hébergée en Suisse, est pour l’heure réservée aux Suisses, mais son expansion internationale est une question de semaines.

ik.me est lancé en Suisse par Infomaniak, alternative à Outlook et Gmail

Nous vous en parlions dans notre édition du 24 février 2020, l’hébergeur suisse Infomaniak préparait une alternative gratuite à Gmail et Slack. Elle s’appelle Ik.me et vient d’être lancée en Suisse.

Le service de courriel gratuit se veut respectueux de la vie privée des utilisateurs. Il adopte une optique plus généraliste et grand public que son "compatriote" Protonmail. Il arrive alors que le projet Qwant Mail semble au point mort.

C’est quoi ik.me ?

Ik.me d’Infomaniak est une messagerie électronique, qui synchronise également les agendas et les contacts. Elle se pose en alternative aux ténors américains du secteur, comme Gmail, Outlook et Yahoo ! mail.

Ce qu’offre ik.me gratuitement

Ik.me propose une série de services collaboratifs gratuits qui vont bien au-delà du courriel :

- une adresse e-mail gratuite ;
- un agenda synchronisé ;
- un carnet d’adresses synchronisé ;
- un espace cloud de 3 Go (kDrive) ;
- une suite bureautique en ligne basée sur OnlyOffice ;
- un outil de visioconférence sécurisé et gratuit (kMeet) ;

Pour Informaniak, il s’agit clairement "d’une alternative suisse aux GAFA qui est entièrement développée et gérée en Suisse, avec un service de support facile à joindre en cas de besoin".

Feuille de route ik.me

L’éditeur annonce qu’il va rapidement faire évoluer ce produit avec notamment :

- une nouvelle application mobile (iOS, Android) et pour les ordinateurs de bureau (Linux, Windows, macOS) ;
- des fonctionnalités basées sur l’intelligence artificielle pour classer les emails, les pièces jointes ou le choix des destinataires.

Ik.me est-il disponible pour moi ?

Pour l’instant, ik.me est réservé au marché suisse, mais la solution devrait être proposée dans d’autres pays "dans un futur proche", assure l’entreprise, qui est connue pour la rapidité des développements de ses solutions.

Gratuit ou payant ?

Le service de base ik.me restera, à l’image de ses concurrents, gratuits dans sa version de base, mais les utilisateurs pourront à l’avenir "contribuer librement au service pour financer l’infrastructure et l’équipe en charge de ce projet", sans plus de précisions. Des options payantes pourraient rapidement voir le jour pour optimiser et augmenter le stockage, par exemple.

Infomaniak est clair sur un point : "aucune donnée n’est analysée ou revendue à des fins publicitaires".

Comment s’inscrire à ik.me ?

Si vous êtes suisse ou en Suisse, rendez-vous sur cette page pour vous inscrire gratuitement. Pour le reste du monde, il faut se montrer (un peu) patient.