TOOLinux

Le journal du Libre

Voici les résultats du baromètre des salaires PHP pour 2018

jeudi 31 janvier 2019

C’est devenu une (excellente) tradition depuis 2013. L’AFUP sonde les développeurs à l’automne et publie les résultats de son étude sur les salaires PHP au début de l’année. Nous pouvons enfin publier les résultats de la campagne 2018.

L’AFUP a effectué de fin octobre à début décembre 2018 une enquête sur l’état du monde du travail pour les développeurs et développeuses PHP, accompagnée pour cette édition par nos confrères du Journal du Net. 880 répondants ont été comptabilisés cette année.

Parmi les apprentissages de cette édition 2018, notons d’abord que les salaires globaux connaissent une stagnation, et ce après plusieurs années de hausse. Ils restent cependant au dessus du salaire moyen français. Autre apprentissage, la tendance au télétravail se confirme, avec 58% des répondants qui affirment avoir recours régulièrement au télétravail.

Intéressant également : on constate à la lecture des résultats une plus grande proportion de l’utilisation de Linux : en 2016 il était utilisé par 46% des répondantes et répondants, après un passage à 48% en 2017, ce système d’exploitation représente maintenant 53% des réponses.

Dans les spécialités évoquées, l’année dernière 53% des répondants indiquaient Symfony en spécialité. Cette place de leader est à nouveau confirmée cette année, avec 59% des répondantes et répondants qui indiquent symfony en spécialité. Wordpress, Zend Framework et les frameworks propriétaires, ne représentent respectivement qu’environ 7% des spécialités citées, ce qui confirme la position de leader incontesté de Symfony en France.

Et les femmes ?

L’enquête fait également le point sur la situation des femmes dans les métiers techniques : leur présence est toujours très minoritaire, avec seulement 7% de répondantes, le tout pour des salaires toujours inférieurs à ceux de leurs confrères.

Bien qu’il y ait de légères améliorations au niveau de la participation au baromètre des femmes, il subsiste toujours des inégalités. À poste équivalent, les salaires des femmes sont inférieurs à ceux des hommes : 37.827€ en moyenne pour les femmes aux postes de développeuses et 40.449€ pour les postes de développeurs.

PHP 7 est désormais majoritairement utilisé par les développeurs et développeuses avec plus de 80 % de réponses. Cela est une bonne chose, la branche 5 n’étant plus supportée depuis le 1er janvier 2019.

Enfin, pour revenir à la question du salaire, selon les réponses reçues, il faut atteindre les 40.000€ de salaire pour ne plus avoir de personnes très insatisfaites de leur salaire, et 50k pour ne plus avoir de personnes insatisfaites.

- Le rapport complet (sur AFUP.org)