TOOLinux

Le journal du Libre

Belgique : CoderDojo relance ses ‘Dojos’ gratuits pour apprendre aux enfants à coder

mercredi 1er septembre 2021

L’association CoderDojo Belgium, qui apprend aux enfants à programmer en club, a repris l’organisation de ses rencontres interrompues suite aux mesures sanitaires. La relance est en marche.

La branche belge de CoderDojo entend initier les enfants le plus tôt possible à la programmation informatique. Les enfants et ados qui souhaitent faire leurs premiers pas dans le monde du codage et des technologies de l’information peuvent dès à présent s’inscrire gratuitement aux ateliers de CoderDojo, appelés ’Dojos’. De nombreux bénévoles les y initieront au codage informatique.

C’est quoi CoderDojo ?

Une association sans but lucratif pour apprendre la programmation aux jeunes, qui a été fondée par James Whelton et Bill Liao. La fondation CoderDojo a vu le jour en 2011 en Irlande, avant de se développer rapidement.

Elle est présente sur tout le territoire belge depuis 2013. Aujourd’hui, quelque 150 clubs belges organisent des Dojos, des séances d’environ 3 heures pendant lesquelles les enfants travaillent sur des projets.

Reprise après la pandémie

CoderDojo s’est beaucoup développé en Belgique ces dernières années, non seulement dans la partie francophone, mais également en Flandres : en 2019, quelque 150 clubs y ont organisé plus de 1100 séances accueillant 18.000 jeunes environ, avec le soutien de 2.000 bénévoles.

Malgré la pandémie, en avril dernier, l’association a organisé une édition virtuelle de son ’Coolest Projects’, une sorte de mini salon technologique permettant aux enfants de présenter leurs créations : "L’un d’entre eux avait confectionné un robot lave-mains, bien utile pour contrecarrer la propagation du coronavirus", nous explique Valérie Gillon, Community Lead de l’ASBL

L’association est heureuse d’annoncer la reprise de ses "bons vieux Dojos". De nombreuses séances sont programmées les prochains mois. Il est possible de s’inscrire directement sur le site web au Dojo qui vous intéresse, en fonction de votre région ou de votre langue

Quid des publics plus précarisés ?

CoderDojo a développé l’initiative CoderDojo for All, qui s’adresse aux enfants des milieux défavorisés. Ceux-ci ne disposent pas toujours d’un ordinateur personnel ou du soutien parfois nécessaire pour s’intéresser au codage.

Les filles en force

La fondation se tourne également vers les filles qui sont attirées par cette activité. "À l’instar des établissements scolaires qui organisent des formations de type STEM, nous comptons beaucoup plus de participants que de participantes. C’est pourquoi nous tenons à faire savoir aux jeunes filles que le codage n’est certainement pas réservé aux garçons. Le 17 octobre, nous organiserons d’ailleurs un événement spécial à leur intention, CoderDojo4Girlz", précise Valérie Gillon.

Les efforts semblent déjà porter leurs fruits : elles ne représentaient encore que 18 % des participants en 2017, mais les jeunes filles étaient 26 % l’an dernier. Un Coach sur cinq est une femme.