TOOLinux

Toute l’actu Linux & Open Source

Ce qu’il faut retenir des annonces au Quantum Summit 2022

lundi 5 décembre 2022

L’édition 2022 du Quantum Summit a permis à IBM d’annoncer des avancées importantes dans le domaine du matériel et des logiciels quantiques, notamment un processeur Osprey de 433 qubits.

Red Hat et IBM poursuivent aujourd’hui ensemble des initiatives de recherche dans le domaine de l’informatique quantique. L’objectif recherché par IBM et sa filiale Red Hat ne sont rien moins que la "suprématie quantique", expliquait l’été dernier Parul Singh à siliconangle.com. L’expert guide aujourd’hui les travaux de Red Hat dans le domaine.

C’est dans le cadre du dernier Quantum Summit 2022 que de nouveaux développements ont été dévoilés par IBM, en collaboration étroite avec Red Hat pour la partie logicielle.

Le premier est Osprey. Ce nouveau processeur possède le plus grand nombre de qubits de tous les processeurs quantiques IBM, soit plus du triple des 127 qubits du processeur IBM Eagle dévoilé en 2021. C’est assez incroyable à croire, mais, explique IBM, "le nombre de bits classiques qui seraient nécessaires pour représenter un état sur le processeur IBM Osprey dépasse de loin le nombre total d’atomes de l’univers connu".

IBM a également publié une mise à jour bêta de Qiskit Runtime, qui permet désormais à l’utilisateur de troquer la vitesse contre un nombre réduit d’erreurs grâce à une simple option dans l’API. L’objectif n’a pas changé : accélérer le développement d’applications quantiques.

Enfin, on retiendra l’annonce de l’IBM Quantum System Two. Une nouvelle étape dans l’objectif déclaré de plus de 4.000 qubits d’ici 2025 et au-delà. Le System Two est conçu pour être modulaire et flexible, avec plusieurs processeurs en un seul système avec des liens de communication. Sa mise à disposition est prévue pour la fin de 2023. Pour l’éditeur, ce nouveau système représente "la pierre angulaire du calcul haute performance quantique - la prochaine vague de l’informatique quantique".