TOOLinux

Le journal du Libre

Open Source : ce qu’il faut savoir sur le chiffrement homomorphe d’IBM

mardi 29 décembre 2020

La maison-mère de Red Hat, IBM, lance un nouveau service qui permet aux entreprises d’expérimenter le chiffrement totalement homomorphe (FHE). Cette technologie open source permet aux données de rester chiffrées même lorsqu’elles sont traitées ou analysées dans le cloud.

Avec la croissance du Cloud hybride, les données sensibles seront encore plus largement stockées, partagées et analysées. Les techniques de chiffrement actuelles permettent de protéger les données pendant leur stockage et leur transit, mais les données doivent être déchiffrées pendant leur traitement ou leur analyse.

D’où l’intérêt de la nouvelle solution lancée par IBM, baptisée FHE (pour "Fully Homomorphic Encryption"). Ce développement, déjà largement présenté en juin dernier, s’appuie sur le travail et les outils développés par IBM Research et IBM Z.

« Le chiffrement totalement homomorphe offre un potentiel énorme pour l’avenir de la protection de la vie privée et du Cloud computing, mais les entreprises doivent commencer à se familiariser avec le FHE et à l’expérimenter avant de pouvoir tirer pleinement parti de ce qu’il a à offrir  », nous explique Sridhar Muppidi, CTO d’IBM Security. Les débouchés sont nombreux : "la recherche, l’analyse et l’IA de données sensibles dans un environnement, sans révéler ces données, dans le cadre d’une stratégie de sécurité zero trust".

La boîte à outils est open source et son développement est centralisé sur Github. On y trouve notamment la version Linux, "IBM Fully Homomorphic Encryption Toolkit For Linux". Un séminaire en ligne est proposé (en anglais) sur le site d’IBM.

Liens et téléchargement

- Annonce en français sur IBM Security
- Compte Github de FHE