TOOLinux

Le journal du Libre

Cloud public, privé ou hybride : différences, avantages, choix

lundi 16 août 2021

Les organisations recourent au Cloud pour le stockage des données et l’exécution d’applications. Plusieurs choix se présentent : prendre en charge cette infrastructure, la confier à un fournisseur tiers ou opter pour un mélange des deux.


Tous les Clouds regroupent, partagent et extraient des ressources de calcul déportées en dehors de l’enceinte d’une entreprise, sur un réseau. Ils permettent d’exécuter des charges de travail.

Il existe trois grandes formes de Cloud Computing :
- Cloud Public
- Cloud Privé
- Cloud Hybride

Problème, de nombreuses entreprises et institutions ont tendance à adopter le Cloud public dans le cadre de l’hébergement d’applications ou de données à caractère sensible. Une erreur selon Grégory Distatte, Cloud Engineer chez Win, en Belgique :

"Nous remarquons aujourd’hui une tendance forte à la simplification des infrastructures informatiques, mais avec un revers de taille : le choix du Cloud Public se fait désormais souvent pour des raisons économiques de manière totalement irréfléchie, grâce à des offres attrayantes. (...) Le Cloud public n’est pas à rejeter. Il est utile dans certains cas. Toutefois, si une organisation manipule des données sensibles, le choix le plus raisonnable en termes de sécurité et de continuité business, c’est de préserver une infrastructure on premise ou de placer ces données dans un datacenter en local."

- Lire la suite sur ce blog