TOOLinux

Le journal du Libre

Comment faire pour accélérer la transition vers l’IPv6 ?

mardi 8 juin 2021

En France, la pénurie d’adresse IPv4 constitue désormais une menace dans un quotidien connecté. Son taux d’utilisation est de 47% aujourd’hui, rendant la transition vers l’IPv6 essentielle.

Dans son baromètre annuel publié fin 2020, l’Arcep avertissait : «  la transition vers un nouveau protocole de communication sur internet apparaît comme un enjeu majeur de compétitivité et d’innovation  ».

L’autorité avait également introduit une obligation de support d’IPv6 pour les opérateurs auxquels ont été attribuées des fréquences 5G.

"Du fait de la complexité actuelle d’internet, la migration d’IPv4 vers IPv6 ne peut être effectuée brutalement en un seul jour. Elle se réalise donc progressivement, d’abord en parallèle d’IPv4 (phase de cohabitation), puis, quand tous les acteurs auront migré, en remplacement total d’IPv4 (phase d’extinction). (...) Au niveau mondial, la France se situe aujourd’hui dans le top 10 en termes de taux d’utilisation d’IPv6." - Arcep

Accélérer la transition d’IPv4 à IPv6

L’IPv6, protocole lancé il y a bientôt 10 ans, est devenu un enjeu majeur, nous confirme Clément Marcelot, Solution Architect chez Infoblox. Pour lui, la transition vers l’IPv6 peut être accélérée en entreprise grâce à l’utilisation des solutions DNS, DHCP, et IPAM (IP Address Management) ou encore DDI :

« Comme de nombreux secteurs l’ont constaté au cours des 18 derniers mois, l’entreprise moderne s’est étendue pour répondre aux besoins du travail à distance. La conception et l’élaboration d’un plan d’adressage IPv6 sont impossibles sans visibilité sur l’étendue du réseau, les équipements qui pourraient être y implémentés à l’avenir, et sur l’espace d’adressage à leur allouer. Les entreprises qui utilisent des solutions DDI sécurisées sont en mesure d’obtenir les données exhaustives et détaillées sur ce qui est déjà déployé et opère au sein de leur environnement. Elles peuvent également recueillir des données primordiales pour élaborer un plan d’adoption IPv6 global. »