TOOLinux

Le journal du Libre

Comment la blockchain et le Cloud Hybride peuvent aider à vacciner aux États-Unis

jeudi 11 mars 2021

Intelligence artificielle, blockchain et Cloud hybride : ce sont les armes qui seront utilisées par Moderna et IBM pour gérer les chaînes de distribution de son vaccin.

Les américains Moderna et IBM ont annoncé cette semaine leur intention de faire appel aux technologies d’intelligence artificielle, de blockchain et de Cloud hybride pour "aider à une gestion plus efficace des chaînes de distribution du vaccin COVID-19". L’information intervient quelques jours après la mise en place d’un projet de pass sanitaire ouvert à New York.

Le projet pilote entend faire appel à des approches ouvertes, standardisées et technologiques de distribution des vaccins, histoire d’"améliorer la confiance des citoyens dans les programmes de vaccination, afin d’augmenter les taux de vaccination".

Les solutions de gestion de chaînes d’approvisionnement s’appuient notamment sur la blockchain, permettent aux gouvernements et aux prestataires de soins de santé de "partager les données issues des différents lots de vaccins tout au long de la chaîne d’approvisionnement complexe de COVID-19, depuis les centres de production jusqu’aux sites d’administration".

Le Digital Health Pass (pass sanitaire numérique), basé également sur la technologie blockchain, est également mis à contribution ici. Il pourrait être placé en open source.

Outre la chaîne de bloc, c’est le Cloud Hybride qui a été préféré. Dans le domaine, IBM dispose d’une arme importante de technologies open source avec sa filiale Red Hat.