TOOLinux

Le journal du Libre

Crise chez Mozilla : 250 nouvelles pertes d’emploi. Et en France ?

mercredi 12 août 2020

Rien ne va plus chez Mozilla. Redevenue CEO en avril, Mitchell Baker a dû annoncer ce mardi une nouvelle restructuration dans ses rangs. 250 collaborateurs sont licenciés. Le bureau de Paris est lui aussi concerné.

Les salariés de Mozilla ont été les premiers informés dans un mémo de 4 pages. Ensuite, c’est la presse et le grand public qui ont appris la nouvelle, via un billet de blog intitulé "Changing World, Changing Mozilla". Mozilla licencie 250 personnes, après les 70 suppressions de poste annoncés en janvier dernier.

Le blog rédigé par Mitchell Baker (et à n’en pas douter son équipe de communication) est truffé d’éléments de langage où est répété l’envi qu’il faut poursuivre la mission de Mozilla de "changer le monde et de changer internet". N’empêche, la pandémie est passée par là, les revenus publicitaires sont en berne. Il faut donc redresser la barre... et vite.

Les conséquences immédiates sont connues, mais n’excluent pas d’autre mesures. Ainsi, d’ici la fin de l’année, 250 personnes seront sacrifiées, le bureau de Taipei sera fermé et un virage va s’amorcer. Pour la France, où Mozilla Europe dispose toujours d’une présence marquée, une concertation avec le personnel doit avoir lieu dans les prochaines semaines. Un projet de restructuration semble déjà sur la table. 60 autres collaborateurs changeront désormais d’affectation. Un plan d’accompagnement et de replacement est déjà mis en place, partout dans le monde.

Mitchell Baker a détaillé sa proposition de stratégie pour retrouver la croissance. Cela passera par la concentration sur le produit Firefox et ses nouvelles sources de revenus dont le VPN (dévoilé il y a peu) fait partie.

Cédric Godart