TOOLinux

Le journal du Libre

Crypto : l’interopérabilité des blockchains démontrée

vendredi 17 décembre 2021

IBM et HSBC annoncent avoir réussi un test de règlement via des tokens et des portefeuilles numériques entre deux monnaies numériques de banques centrales (CBDC), dans un environnement Cloud hybride.

Le projet a été initié par la Banque de France dans le cadre d’un programme à plusieurs volets visant à explorer le potentiel de l’euro numérique. IBM et HSBC en sont fiers : cette nouvelle expérimentation d’interopérabilité a été conçue et mise en œuvre sur une période de quatre mois.

"L’expérience a permis de tester avec succès un cycle de vie transactionnel de bout en bout couvrant les CBDC (émission et attribution), les eBonds (règlement-livraison à travers l’émission primaire, le marché secondaire et les paiements de coupons), et les devises étrangères (tarification et paiement contre règlement)."

Les travaux ont été menées dans un environnement Cloud hybride (Red Hat OpenShift) intégrant des Clouds publics et privés. Les registres distribués basés sur Hyperledger Fabric d’IBM et Corda de R3 ont été intégrés à l’aide de l’outil d’interopérabilité Weaver d’IBM Research.

Les conclusions sont plutôt réjouissantes pour les partisans des monnaies électroniques : IBM et HSBC annoncent en effet que "l’interopérabilité est démontrée entre différents registres, différents protocoles blockchain et dans un environnement de Cloud hybride (reposant sur plusieurs Clouds)".