TOOLinux

Le journal du Libre

Cybersécurité : nouvelles solutions innovantes chez le français HOGO

lundi 7 septembre 2020

La société rennaise Hogo lance ce mois-ci deux nouvelle solutions contre les cyberattaques pour tout type de structures. Des innovations françaises largement basées sur Linux et les logiciels libres.

Qui est HOGO ?

HOGO est une société française fondée à Rennes. Depuis 2016, elle développe et produit des stations de décontamination de périphériques externes, USB notamment, pour limiter les risques d’attaques au sein des grandes entreprises.

Parmi ses clients, on peut citer EDF, Framatone ou encore AIRBUS.

De nouvelles solutions de sécurité

Ces derniers mois, les cyberattaques contre les entreprises et les collectivités françaises se sont multipliées et intensifiées. Pour répondre à cette problématique, l’entreprise lance ce mois-ci deux nouvelles solutions de décontamination novatrices, à destination d’un grand nombre de cibles potentielles, y compris les TPE/PME, les universités ou encore les particuliers.

HOGO doit lancer :

- Une borne de décontamination pour les administrations,
universités, centres de santé, agences en tous types et PME ;
- Un filtre actif individuel.

La borne

En fonction des contraintes, la borne de 15 ou 22 pouces se positionne dans des endroits stratégiques afin de débarrasser les données des virus, trojans et autre maliciels. Cette borne gère les supports physiques (USB, disque dur, smartphone) et le cloud.

Deux usages sont possibles : décontamination sur support physique ou dématérialisation totale en mode cloud.

Le coût : à partir de 99€ par mois.

Le filtre

Ce boîtier, pas plus grand qu’une souris USB,i se branche directement sur l’ordinateur. Vous connectez vos supports USB au "Filter", qui élimine en direct tout risque d’infection du poste de travail. Ce système est plug and play.

Cette innovation française est d’ailleurs soutenue par Région Bretagne en tant que « Projet Innovant Numérique ».

Linux et le logiciel libre d’abord

Linux s’est imposé dès les débuts, nous confirme Quentin RUILLERE, co-fondateur et CTO de l’entreprise : "Dans le contexte qui est le nôtre, nous avons rapidement opté pour une distribution Linux, en l’occurrence Debian. Ce fut naturel. Linux, c’est pour nous le cocktail parfait entre une forte communauté d’utilisateurs et d’experts, une bibliothèque logicielle fournie, et de grandes possibilités de personnalisation".

Outre le système d’exploitation, de nombreuses bibliothèques libres sont mises à contribution dans les développements, "notamment en sécurité (AppArmpor, UFW) et en cryptographie (GPG, crypto, openSSL)".

- Site web officiel

Cédric