TOOLinux

Toute l’actu Linux & Open Source

De C à Rust : première mise à jour d’Arti (Tor) 1.0.1

mercredi 5 octobre 2022

En test depuis plusieurs mois, Arti est un projet destiné à créer un client Tor intégré et fonctionnel en Rust. Lancé en version 1.0 début septembre, il va progressivement remplacer l’implémentation principale de Tor en C. La version 1.0.1 est sortie.

"En 2020, nous avons commencé à travailler sur une nouvelle implémentation des protocoles Tor dans le langage de programmation Rust. Nous pensons maintenant qu’elle est prête pour une utilisation plus large", pouvait-on lire sur le blog de Tor à l’occasion de la sortie d’Arti 1 le mois dernier. Depuis lors, de nombreux correctifs ont dû être apportés et une version 1.0.1 vient d’être dévoilée ce mardi.

Historique

Le projet a été lancé en juin 2021. Vous pouvez maintenant utiliser le proxy arti pour vous connecter au réseau Tor afin d’anonymiser vos connexions réseau. Arti est en effet jugé "prêt pour une utilisation en production" : vous devriez être en mesure de l’utiliser comme vous le feriez avec un client C Tor. Les APIs devraient être (plus ou moins) stables pour les intégrateurs.

Nouveautés

La version 1.0.1 publiée ce 4 octobre est une mise à jour corrective, essentielle, mais sans grand fracas. Elle corrige quelques bogues gênants (dont un qui provoquait une boucle d’occupation), renforce la sécurité des journaux, apporte des améliorations, et contient quelques travaux préparatoires pour le support de la lutte contre la censure. À ce propos, livraison prévue de la prochaine mise à jour en novembre.

Pour savoir ce que renferme cette mise à jour, vous pouvez consulter (en anglais) le fichier changelog.

Installation

Alors, comment faire ? En supposant que vous avez installé Arti (avec cargo install arti ou directement depuis un dépôt cloné), vous pouvez l’utiliser pour démarrer un simple proxy SOCKS pour établir des connexions via Tor avec cette simple commande :

$ arti proxy -p 9150

Le projet vous intéresse ? Vous pouvez suivre l’évolution d’Arti sur Gitlab.

Si vous n’utilisez pas encore Tor, découvrez la dernière version du navigateur sécurisé dans cet article.