TOOLinux

Le journal du Libre

Des applications Android pour les systèmes Linux embarqués dans les voitures

mercredi 5 janvier 2022

Les systèmes embarqués dans les voitures tournant sous Linux pourront faire tourner des applications Android. L’éditeur finlandais Jolla profite du CES pour y dévoiler sa technologie AppSupport.

Jolla, dont on vient de fêter le dixième anniversaire fin 2021, nourrit de grandes ambitions dans le domaine du divertissement en voiture. L’éditeur vient d’annoncer, dans le cadre du salon CES de Las Vegas, une solution destinée aux plateformes Linux embarquées leur donnant la capacité d’exécuter des applications Android de manière transparente.

La technologie, développée par la société finlandaise Jolla, est déjà utilisée pour son propre système d’exploitation, Sailfish OS. Elle sera désormais disponible en tant que solution autonome pour les constructeurs automobiles, leur permettant d’exécuter des applications Android de manière transparente sur leurs plateformes Linux sans avoir à dépendre d’Android Automotive ou de services propriétaires de Google.

La technologie de base d’AppSupport est différente des offres classiques de type Android-in-a-container, permettant par exemple d’optimiser la fluidité ou encore d’économiser des ressources système essentielles. L’éditeur explique que le coût des composants de mémoire de qualité IVI peut être réduit de 25 euros par véhicule, avec "des performances équivalentes à celles du système d’exploitation Android natif".

AppSupport de Jolla n’est pas un vague projet promis dans le futur. La solution est prête à être commercialisée. Elle semble d’ailleurs déjà évaluée et sélectionnée par un grand équipementier automobile européen pour une différenciation stratégique. Son nom n’a toutefois pas été révélé. Pourrait-il s’agir de Volvo et de sa marque électrique Polestar ?