TOOLinux

Le journal du Libre

Eagle, le premier processeur quantique de 127 qubits

jeudi 25 novembre 2021

Pour la première fois, un processeur quantique vient de dépasser la barrière des 100 qubits. Eagle est une étape clé pour IBM sur la voie du calcul quantique effectif.

Eagle, le premier processeur quantique de 127 qubits

Le processeur Eagle officiel

Le prodige Eagle - et ses 127 qubits - vient d’être dévoilé, il y a quelques jours, dans le cadre d’IBM Quantum Summit 2021, dont les sessions sont disponibles à la demande en vidéo.

"Nous considérons Eagle comme une étape d’une révolution technologique dans l’histoire du calcul", se réjouit-on chez IBM. "Avec la montée en puissance des processeurs quantiques, chaque qubit supplémentaire double la complexité spatiale - c’est-à-dire l’espace mémoire nécessaire à l’exécution des algorithmes - pour qu’un ordinateur classique puisse simuler de manière fiable des circuits quantiques".

Un long cheminement

La construction d’un processeur qui franchit la barrière des cent qubits ne s’est pas faite du jour au lendemain. Le nouveau processeur offre ainsi deux fois plus de qubits que son prédécesseur, Hummingbird, à 65 qubits. Le nombre de qubits d’Eagle est un exploit technologique important qui devrait être appliqué aux domaines des sciences, des énergies renouvelables ou encore de la finance.

Il reste pourtant encore du travail à réaliser, admet-on chez IBM : "Le nombre de qubits d’une puce quantique n’est qu’un des trois paramètres que nous utilisons pour mesurer les performances d’un processeur quantique, et nous devons continuer à augmenter la qualité et la vitesse de nos processeurs en évaluant respectivement leur Volume Quantique et les opérations par seconde des couches de circuit (CLOPS : Circuit Layer Operations Per Second)".

Disponibilité limitée d’Eagle

Le premier processeur Eagle est disponible sous forme de "matériel d’exploration" sur IBM Cloud auprès d’un panel réduit de membres de l’IBM Quantum Network.

En route pour IBM Quantum System Two

Cette nouveauté est l’occasion pour l’entreprise dévoiler un concept pour l’avenir des systèmes de calcul quantique : l’IBM Quantum System Two, qui succède à System One. Avec une nouvelle génération d’électronique de contrôle de qubits évolutive ainsi que des composants cryogéniques et un câblage de plus haute densité. Démonstration en vidéo.