Toolinux Linto.AI OpenPAAS OBM Hubl.IN Linagora

Les résultats de l’enquête communautaire DevOps & Jenkins

mercredi 5 décembre 2018

67 % des sondés déclarent utiliser des pratiques DevOps, selon les résultats de la cinquième édition du DevOps and Jenkins Community Survey.

Cette étude, l’air de rien, représente "cinq ans de recherche et des réponses de plus de 5.000 sondés historiques" et révèle des étendances clés au sein de la communauté Jenkins, notamment en ce qui concerne les environnements technologiques qu’ils utilisent, les pratiques qu’ils sont en train d’adopter et les niveaux de maturité des pratiques DevOps dans leurs organisations.é

Cette année, les résultats indiquent une augmentation dans l’usage de Jenkins au sein des organisations : 36% des sondés ont plus de 50 projets utilisant Jenkins dans leurs organisations. Le rôle important du déploiement continu (CD) dans DevOps reste une tendance clé. En effet, 67 % des 1.076 sondés de cette année ont déclaré qu’ils emploient des pratiques DevOps, en hausse de 47% en 2017, et 50 % des sondés exercent le CD, par rapport à 38% l’année dernière.

Même si l’adoption du CD est en pleine croissance, les utilisateurs ont du mal à développer les pratiques au niveau de l’organisation entière : seulement 18% des sondés emploient le CD à travers leurs organisations entières.

D’autres statistiques notables de l’édition 2018 du DevOps and Jenkins Community Survey :

- Cloud : 78% des sondés hébergent Jenkins sur des services cloud (en hausse de 62% en 2017). En terme de fournisseurs cloud, 39% des sondés ont choisi AWS, 13% utilisent Microsoft Azure et 7% ont choisi Google Cloud Platform ;
- Jenkins Pipeline : 87% des sondés utilisent Jenkins Pipeline afin de définir des pipelines du déploiement de logiciel.
- Kubernetes : 65% utilisent des technologies container, et l’usage de Kubernetes a augmenté de 235% depuis 2017.
- Sécurité (DevSecOps) et gouvernance : alors que 95% des sondés automatisent les activités de build, seulement 23% automatisent les activités de sécurité et 18 % automatisent les activités de gouvernance. Cependant, 51% des sondés déclarent impliquer leurs équipes de sécurité dans le processus de développement.

Liens :

L’étude complète