TOOLinux

L’actu Linux et Open Source au quotidien

Fuchsia fera tourner des applications Android et Linux nativement

mardi 19 juillet 2022

Cette semaine, Google a retiré le module device/google/fuchsia du le code public d’Android (AOSP). Il offrait à son système d’exploitation Fuchsia le fameux Runtime Android. Que se passe-t-il ?

En 2019, Google ajoutait device/google/fuchsia à Android (AOSP), mais le travail sur ce projet s’est arrêté au début de l’année 2021. Le site 9to5Google rapporte que tout le code le concernant a été retiré d’Android cette semaine. Une décision radicale qui s’explique et qui concerne l’avenir du système d’exploitation Fuchsia, qui équipe pour l’instant les appareils Nest Hub avec écran.

Google veut ainsi s’assurer que les appareils fonctionnant sous Fuchsia puissent exécuter des applications provenant d’autres plateformes telles qu’Android et Linux. Une volonté qui s’est déjà exprimée de la même manière dans le système ChromeOS. Objectif : permettre à Fuchsia de remplacer un jour d’autres systèmes d’exploitation, dont Android.

Jusqu’ici, Google cherchait à créer une compatibilité Android à l’aide d’une machine virtuelle sur les appareils Fuchsia, mais le projet ne s’est pas montré très fructueux en termes de performances. Toujours selon 9to5Google, le développeur qui a effectué le changement travaille sur le projet Starnix. Ce dernier est conçu pour permettre à Fuchsia d’exécuter des applications et des bibliothèques Android et Linux de manière native. Apple ne fait rien d’autre avec les applications x86 sur ses nouvelles puces Apple Silicon.

Si ce projet réussit, cela devrait permettre de migrer d’Android à Fuchsia avec beaucoup de flexibilité. On prête en effet à Google la volonté de remplacer Android sur des smartphones et autres appareils. On sait également que Samsung s’intéresse beaucoup à Fuchsia pour ses propres téléphones mobiles.

En attendant, Google vient de lancer une mise à jour de Fuchsia à destination de la Nest Hub Max.