TOOLinux

Le journal du Libre

gOS, la transition (presque) parfaite entre le bureau classique et le bureau web

jeudi 27 décembre 2007

Le gOS est un système d’exploitation Linux (Ubuntu) doté d’une interface de bureau Enlightenment et d’une série applications, majoritairement des services web exécutés depuis le navigateur (Firefox en l’occurence) : Gmail, Facebook, Google Docs, Youtube, Meebo, Wikipedia, etc.

Bien entendu, cet ordinateur devra être équipé d’une connexion permanente (câble, DSL, 3G) au réseau Internet sous peine de rester une coquille vide. Pour combler le manque de connectivité, les développeurs ont ajouté une série d’applications traditionnelles : de la suite bureautique au lecteur multimédia en passant par GIMP. Sont également présents des logiciels comme Pidgin ou encore Skype, qui eux ne pourront être exécutés sans une connexion au réseau.

Nous avons testé l’appliance gOS (VMWare) et sommes très enthousiastes. L’apparence du système, verte, peut rebuter plus d’un utilisateurs, mais un zeste de manipulations et le tour est joué. Le bureau est composé d’un dock à la Mac OS X au bas de l’écran et d’une barre de recherche Google est prévue dans le coin supérieur droit.

Très épuré, l’environnement graphique est facile à prendre en main, à plus forte raison pour un utilisateur de Mac OS X. Ce dernier ne retrouvera pas la finition impeccable des logiciels d’Apple, mais un environnement connu et aisé à appréhender.

Gratuit, pesant à peine 700 Mo (un CD ROM), il peut aujourd’hui faire office de modèle à suivre pour plus d’un éditeur de distribution Linux. La plupart des applications modernes (du lecteur multimédia à la suite bureautique) y sont intégrés d’origine et les services web sont considérés comme des applications à part entière. Les concepteurs ont ainsi ajouté au dock des liens pointant vers Gmail, Meebo, Google Maps, etc.

Nous vous proposons ici une série de captures d’écran et d’impressions recueillies à l’utilisation de ce système qui réussit à merveille le mariage des "Web" et "Free" Softwares. Il ne lui manque visiblement qu’un bon travail de traduction.