TOOLinux

Le journal du Libre

Gitlab Commit 2020 : l’écosystème de Gitlab se voit (nettement) renforcé

vendredi 28 août 2020

GitLab a sorti le grand jeu pour l’édition 2020 de son événement annuel. Face à Github, la plateforme peut désormais se targuer d’un écosystème de plus de 175 nouveaux partenaires.

175 nouveaux partenaires ont rejoint Gitlab (Commit 2020)

Pour Gitlab, Commit 2020 est terminé, mais les sessions sont toujours disponibles en ligne sur le site web officiel. En guise de conclusion à ce grand rendez-vous, l’entreprise basée à San Francisco n’a pas lésiné sur les démonstrations de force. En dehors d’une infographie déjà présente en ligne pour se mesurer à son principal concurrent, Github, la communication a été axée sur la force de frappe acquise depuis sa naissance en 2014 sur un forge de git.

175 partenaires de plus pour Gitlab

Ainsi, Brandon Jung, vice-président des alliances, a annoncé que son écosystème mondial avait grandit "de plus de 175 partenaires". Il s’agit de partenaires de distribution ou encore des partenaires technologiques.

Parmi ces nouvelles relations stratégiques, on peut citer (entre-autres) :

- Checkmarx, qui intègre des scans de sécurité statiques et open source automatisés via CxSAST et CxSCA directement dans le pipeline CI/CD de GitLab ;
- Figma, qui permet de télécharger ou glisser-déposer n’importe quel modèle dans GitLab ;
- Red Hat OpenShift, qui permet aux clients d’entreprises et du secteur public de créer et exécuter des applications Kubernetes évolutives de "manière cohérente dans n’importe quel environnement, qu’il s’agisse de clouds physiques, virtuels, publics, privés ou hybrides" ;
- VMware Tanzu, avec qui Gitlab fournit les capacités et services nécessaires à la modernisation des applications et des infrastructures ;
- BoxBoat Technologies autant pour le développement, la formation et la sécurité que l’automatisation, Kubernetes et le cloud ;
- SADA, qui propose une méthodologie normative et spécifique pour la mise en œuvre de GitLab pour remplir les objectifs DevOps avec GitLab, Anthos et la plateforme Google Cloud.

L’avis de Red Hat

Du côté d’IBM, Joe Fernandes, vice-président produits, division des plateformes cloud de Red Hat, explique : « Deux grands besoins apparaissent : une infrastructure Kubernetes prise en charge, de qualité professionnelle, et une plateforme DevOps pour faciliter et rendre plus efficace la mise en place de ces nouveaux services. Red Hat OpenShift fournit cette plateforme Kubernetes (...) et nous sommes heureux de travailler et collaborer avec GitLab pour intégrer sa plateforme DevOps dans notre portefeuille de technologies d’infrastructure cloud native, y compris OpenShift et Red Hat Enterprise Linux. »

Lisez également

- Keynote de Gitlab Commit 2020
- Partenariat entre UBS et Gitlab