TOOLinux

Le journal du Libre

IBM, champion des brevets l’an dernier aux USA

mardi 19 janvier 2021

Pour la 28e fois, IBM se classe en tête de l’obtention de brevets aux États-Unis, notamment dans le domaine du Cloud Hybride. La maison-mère de Red Hat peut aussi faire preuve de souplesse, avec l’Open COVID Pledge.

Cela fait 28 ans que ça dure. IBM s’est vu, l’an dernier, attribuer plus de 9000 brevets aux Etats Unis, dans les domaines de l’intelligence artificielle (IA), du Cloud, de l’informatique quantique et de la sécurité.

C’est notamment le cas dans le Cloud Hybride et l’informatique quantique, devenu un axe majeur pour IBM, mais aussi dans la sécurité des données avec 1.400 brevets. L’un d’entre eux est utilisé pour le chiffrement totalement homomorphe, une méthode qui permet d’effectuer des calculs sur des données restant chiffrées tout en garantissant leur sécurité. Nous vous en parlions d’ailleurs fin décembre :

La maison-mère de Red Hat, IBM, lance un nouveau service qui permet aux entreprises d’expérimenter le chiffrement totalement homomorphe (FHE). Cette technologie open source permet aux données de rester chiffrées même lorsqu’elles sont traitées ou analysées dans le cloud.

Depuis 1920, IBM a obtenu plus de 150.000 brevets américains, mais l’entreprise sait se montrer conciliante, notamment autour de l’Open COVID Pledge, qui "accorde un accès gratuit aux brevets et demandes de brevets de son portefeuille, soit plus de 80.000 brevets dans le monde, à tous ceux qui développent des technologies permettant de diagnostiquer, prévenir, contenir ou traiter les coronavirus".


Pourquoi créer un blog d’entreprise en 2021 ?