TOOLinux

Le journal du Libre

Et vous, combien de mots de passe avez-vous ?

lundi 28 janvier 2019

L’internaute ne possède qu’un seul mot de passe en moyenne, selon une étude publiée ce lundi par AXA Partners, à l’occasion de la journée annuelle de la protection des données à caractère personnel.

Cette journée a été créée pour informer les citoyens de leurs droits et les encourager à protéger leurs données personnelles. Cette initiative semble bien nécessaire, estime une étude d’AXA Partners.

Les internautes restent inquiets des dangers en ligne

Deux personnes sur trois (66%) indiquent souhaiter davantage d’informations sur mesure afin de mieux se protéger sur Internet. L’enquête d’AXA Partners montre que nous avons conscience des dangers qui vont de pair avec internet, mais que nous n’agissons pas en conséquence. 72,6% trouvent qu’il est grave que leurs données personnelles se retrouvent en ligne. Pourtant, ils sont une majorité (59%) à ne jamais lire les conditions d’utilisation lorsqu’ils créent un compte en ligne.

Un des constats les plus frappants concerne le fait que le sondé recycle trop souvent ses mots de passe. Ainsi, 72% utilisent le même mot de passe sur tous les sites web. 28,9% ne modifient même jamais leur mot de passe. Pour ne pas oublier nos mots de passe, notre méthode privilégiée est de les inscrire sur un post-it ou sur un bout de papier

8% ont un profil public sur Facebook

En revanche, nous sommes devenus un peu plus prudents que par le passé sur Facebook et nous protégeons le contenu de notre profil personnel. Seulement 8% laissent leur profil totalement ouvert. Seul un sur cinq (18%) accepte une demande d’ami sur Facebook de la part d’une personne qu’il ou elle ne connaît pas. L’enquête démontre que, au vu du grand nombre de dangers potentiels en ligne, il ne nous en faut pas beaucoup pour nous perturber.

Un e-mail provenant de notre banque ou d’une institution financière a vite fait de semer la confusion et le doute. Même si seulement 22% ont déjà cliqué sur un lien ou sur une annexe contenant un virus, nous doutons souvent (65%) de l’authenticité des e-mails que nous recevons de notre banque ou d’autres organisations. P

Près de la moitié des répondants (44%) indiquent être régulièrement confus en ligne. En outre, 41% indiquent qu’ils ne disposent pas d’informations en suffisance pour garantir la protection de leur vie privée en ligne.