TOOLinux

Le journal du Libre

L’état actuel de l’Open Source d’entreprise en 2021

mercredi 4 août 2021

RedHat diffuse une nouvelle édition de son guide "L’état actuel de l’Open Source d’entreprise" pour l’année 2021. Un rapport qui est aujourd’hui disponible en français.

L’étude sur l’état de l’Open Source en entreprise a été publiée au début de l’année en anglais. Une bien utile traduction française est aujourd’hui proposée. Elle a été réalisée auprès de 1.250 responsables informatiques, avec une subtilité : les participants ignoraient qu’elle était commissionnée par Red Hat.

Enseignements de l’étude

L’Open Source occupe toujours une place centrale parmi les technologies d’entreprise. Ainsi, 90 % des responsables informatiques utilisent des solutions Open Source, selon le dernier rapport publié par RedHat, désormais filiale du groupe IBM.

« L’utilisation de l’Open Source d’entreprise pour le développement d’applications et la transformation numérique a augmenté de 11 points en deux ans. Ces deux usages sont fortement liés, car la création de nouvelles applications joue un rôle majeur dans la transformation numérique. Ensemble, ces deux résultats montrent clairement que les entreprises utilisent
l’Open Source à des fins stratégiques et non uniquement pour connecter l’infrastructure. » - Paul Cormier, Président et PDG de Red Hat

Les solutions Open Source d’entreprise sont principalement utilisées dans les stratégies de modernisation de l’infrastructure. D’ailleurs, 79 % des personnes interrogées s’attendent à ce que leur usage des logiciels Open Source d’entreprise pour l’adoption des technologies émergentes augmente dans les deux ans à venir.

85 % des personnes interrogées indiquent que Kubernetes joue un rôle important dans les stratégies liées aux applications cloud-native. 87 % estiment ainsi que les logiciels Open Source d’entreprise sont plus sécurisés ou aussi sécurisés que les logiciels propriétaires.

Télécharger l’étude sur l’Open Source d’entreprise

Vous pouvez télécharger le rapport complet. Il a été traduit en français et mis en ligne début avril. Une page de résumé avec des infographies est également disponible en français.