TOOLinux

L’actu Linux et Open Source au quotidien

La Chine veut accélérer le développement de son système d’exploitation domestique

lundi 4 juillet 2022

La Chine entend, depuis longtemps, réduire sa dépendance aux systèmes d’exploitation américains, dont Windows et macOS. Ce fut en vain, jusqu’ici, mais sa nouvelle arme s’appelle openKylin et le projet, désormais basé sur Linux, se dessine de plus en plus clairement.


Le South China Morning Post rapporte que le pays a décidé de fédérer une dizaine d’entreprises autour de China Electronics via sa filiale Kylinsoft pour créer un système d’exploitation ouvert et open-source. Parmi les signataires, on retrouve notamment le National Industrial Information Security Development Research Centre.

Le projet de système d’exploitation chinois a pour nom "openKylin". Il permet aux programmeurs de publier et de partager les codes informatiques liés au système d’exploitation Kylin. Les premières versions de Kylin étaient basées sur FreeBSD, mais les versions actuelles sont désormais basées sur Linux.


Service traiteur buffet à Bruxelles

L’initiative intervient dans un contexte de tensions croissantes entre les États-Unis et la Chine, qui entend désormais privilégier la production locale de technologies clés, qu’on parle de semi-conducteurs ou de logiciels, afin de réduire sa dépendance aux fournisseurs américains d’applications et de logiciels. Kylin était jusqu’ici principalement utilisé dans un contexte militaire ou sur des ordinateurs appartenant à l’administration chinoise.