TOOLinux

Le journal du Libre

5G/edge : le Cloud IBM Télécom se veut ouvert et hybride

vendredi 27 novembre 2020

IBM lance un écosystème à destination des télécoms pour accélérer l’adoption de la 5G. 35 partenaires l’ont rejoint. Les technologies de Red Hat sont mises à contribution.

Une récente étude IBV indique que 60 % des dirigeants de fournisseurs de services de communication conviennent qu’ils doivent virtualiser l’ensemble du réseau dans les zones edge, mais seulement la moitié d’entre eux sont prêts à le faire dans un environnement Cloud natif.

C’est aux côtés de plus de 35 partenaires qu’IBM entend apporter une réponse à cette problématique en inaugurant ce que l’entreprise présente comme un nouvel écosystème Cloud à destination des télécommunications. L’annonce est officialisée en plein déploiement de la 5G (à peu près partout) dans le monde.

L’obsession d’IBM : développer une architecture Cloud ouverte et hybride à destination de cette industrie hautement réglementée, pour l’edge computing et la 5G. Conçus sur IBM Cloud Satellite, actuellement en version bêta, et en tirant parti de Red Hat OpenShift, les clients peuvent déployer les services IBM Cloud n’importe où : sur le Cloud, en local et au plus près des données (edge), tout en répondant aux exigences spécifiques du secteur et à la protection des données.

Parmi les partenaires, on peut citer l’européen Nokia, mais aussi Red Hat (logique pour une filiale d’IBM), CISCO, Dell, Intel, Samsung, Lenovo ou encore la branche "réseau" de la Linux Foundation (LFN).

Un site web est en ligne pour présenter cette offre, en anglais.