TOOLinux

Le journal du Libre

Le Public Cloud souverain d’Infomaniak est lancé

mardi 28 septembre 2021

L’hébergeur suisse Infomaniak lance son Public Cloud "souverain" comme alternative à Amazon EC2, S3, Google Cloud ou encore Microsoft Azure. Voici tous les détails.

Développée en interne par des employés d’Infomaniak issus du CERN et de la communauté Debian et OpenStack, cette infrastructure est propulsée par "des composants de dernière génération", selon l’entreprise.

La solution est soutenue par une technologie open source OpenStack. Elle "n’enferme pas les entreprises dans des solutions propriétaires", insiste Infomaniak. Traduction : pas de vendor lock-in.

Les outils en ligne de la Suite Infomaniak (kDrive, kMeet, Mail, Calendar, etc.), Swiss Backup et SwissTransfer fonctionnent notamment depuis le début avec cette technologie. Cela représente quotidiennement des millions d’utilisateurs et des pétaoctets de données.

La plus petite instance (1 CPU, 2 Go de RAM) démarre à partir de 2.65 €. Le Public Cloud d’Infomaniak entend se positionner comme l’une des solutions les plus agressives du marché. À l’ouverture d’un compte, 300 € sont offerts pour démarrer.

Lire également

- Souveraineté numérique suisse : le vibrant appel d’Infomaniak
- Le webmail indépendant d’Infomaniak livre ses secrets
- En un an, le service de visioconférence kMeet a fait du chemin