TOOLinux

Le journal du Libre

Le système d’exploitation NIOS gagne en sécurité, DevOps et DDI

vendredi 5 février 2021

L’éditeur Infoblox met à jour son système NIOS basé sur Fedora et y intègre de nouvelles fonctions de sécurité et d’orchestration.

La nouvelle version NIOS 8.4.8, 8.5.2 et 8.6 dévoilée cette semaine vient renforcer la sécurité, l’automatisation cloud et les intégrations multi-cloud dans un contexte grandissant de réseaux hybrides, annonce son éditeur.

C’est quoi NIOS ?

NIOS est un système d’exploitation durci basé sur la distribution communautaire Fedora (GNU/Linux). L’OS a été retravaillé par Infoblox pour garantir des performances de sécurité selon ses propres normes, ce qui permet notamment de fournir de meilleures performances en DNS et DHCP.

NIOS signifie Network Identity Operating System.

Quoi de neuf dans NIOS ?

La nouvelle version de NIOS est numérotée 8.4.8, 8.5.2 et 8.6.

Elle propose la prise en charge des protocoles DoT/DoH pour une sécurité avancée, de nouvelles intégrations cloud et de l’automatisation DevOps, ainsi que des améliorations DDI. Les améliorations de niveau 2 de la norme FIPS 140-2 fournissent, selon l’éditeur, une authentification basée sur les rôles et des garanties anti-falsification.

Multi-cloud et réseaux hybrides

De nouvelles intégrations multi-cloud sont annoncées, avec des API pour Amazon Web Services, Google Cloud Platform, Oracle Cloud Infrastructure, Cisco (ISE, ACI, Meraki et Viptela), Red Hat OpenShift et VMware.

DDI renforcés

Les technologies DDI sont renforcées, grâce à une résolution DNS améliorée, le nettoyage DNS, des couplages d’appliances physiques et virtuelles, et une configuration Anycast. Une nouveauté utile pour les environnements informatiques hybrides des entreprises.