TOOLinux

Le journal du Libre

Open Science : collaboration de recherche entre IBM et l’Institut Pasteur

vendredi 18 juin 2021

Pasteur et IBM ont lancé un programme de mécénat de compétences pour accélérer la recherche de traitements thérapeutiques de maladies infectieuses, grâce à l’intelligence artificielle (IA) et au Cloud computing.

Avec plus de deux millions d’articles annuels publiés dans 30 milles revues et une myriade de briques techniques associés (code source, données techniques, échantillons physiques), comme le promeut le mouvement Open Science, il est impossible pour les scientifiques de suivre le rythme. C’est là que l’IA peut aider. IBM et Pasteur en sont convaincus.

En collaboration avec des experts d’IBM à Montpellier, les équipes de l’Institut Pasteur vont construire un modèle d’apprentissage (Deep learning), entraîné sur la gigantesque banque unifiée de données sur les protéines (PDBe), pour prédire les caractéristiques des molécules qui bloquent les fonctions des protéines impliquées dans diverses pathologies, comme les maladies infectieuses.

L’IA filtrera les meilleures correspondances, pour proposer une sélection de composés chimiques capables de s’attacher aux protéines des agents pathogènes. Le processus de conception des médicaments pourrait être considérablement accéléré.

L’IA aidera également les chercheurs à mieux profiler les interactions protéine-protéine impliquées dans le développement des pathologies, ainsi qu’à mieux comprendre la dynamique des infections dans les cellules humaines.

"L’Institut Pasteur utilise déjà cette technologie sur site dans le cadre de divers projets de conception de médicaments, notamment pour le SRAS-CoV-2", a explique Michael Nilges, directeur de la technologie à l’Institut Pasteur. Au-delà de la pandémie actuelle, ce partenariat, ayant pour but d’accélérer la découverte de nouveaux médicaments, offre de larges perspectives pour guérir de nombreuses pathologies, en particulier les maladies infectieuses.