TOOLinux

Le journal du Libre

Au tour de Microsoft de rejoindre OpenChain

mercredi 13 février 2019

L’entreprise adhère au projet moins de deux mois après Google, Facebook et Uber. Objectif : faciliter la transition des projets de développement en open source, en exploitant la blockchain.

Hébergé par la Linux Foundation, le projet OpenChain doit permettre aux entreprises de développer plus facilement des projets en open source (en se basant sur la blockchain) et de veiller à la bonne utilisation de ceux-ci en vertu de règles standardisées.

Lors d’une conférence qui s’est tenue au Japon en décembre dernier, Facebook, Google et Uber avaient lancé le mouvement de ralliement industriel ; le triumvirat accueille désormais un autre éditeur de poids, Microsoft. Ses motivations ont longuement été expliqués dans un billet de blog publié par un conseiller, David Rudin :

"Our goal is to work even more closely with the OpenChain community to create the standards that will bring even greater trust to the open source ecosystem and that will work for everyone – from individual developers to the largest enterprises."

Un pas de plus vers une normalisation du processus de développement open source entre les industriels. En dehors des trois entreprises citées, il ne faudrait pas oublier d’autres grands noms, dont ARM, Adobe, Cisco, Github (propriété de Microsoft), Hitachi, Qualcomm ou encore Sony et Western Digital.

OpenChain ? Explications (en anglais)

- source : OpenChain