TOOLinux

Le journal du Libre

OpenEEW : détection des tremblements de terre en open source

lundi 24 août 2020

Grillo fait passer OpenEEW en open source. Ce système de détection précoce de tremblement de terre est basé sur l’IdO. Objectif : pouvoir créer des systèmes à bas coût partout dans le monde.

OpenEEW : détection des tremblements de terre en open source

La Linux Foundation accueille désormais le projet open source OpenEEW de Grillo. L’idée : accélérer la standardisation et le déploiement de systèmes d’alerte précoce en cas de tremblement de terre dans le monde entier. OpenEEW a été créé par Grillo avec le soutien d’IBM, d’USAID, de la Fondation Clinton et d’Arrow Electronics.

C’est quoi, OpenEEW ?

Le projet OpenEEW comprend du matériel et des microprogrammes intégré dans des capteurs, qui sont capables de détecter et de transmettre rapidement les mouvements du sol.

Ces systèmes de détection en temps réel peuvent être déployés sur diverses plateformes allant d’une grappe Kubernetes à un simple... Raspberry Pi. À l’autre bout de la chaîne, des applications permettent aux utilisateurs de recevoir des alertes.

Pourquoi en open source ?

La communauté du logiciel libre entend faire "progresser la technologie de détection en contribuant aux trois capacités technologiques intégrées d’OpenEEW : le déploiement de capteurs, la détection des tremblements de terre et l’envoi d’alertes", peut-on lire sur le site officiel.

"Le projet OpenEEW représente le meilleur de la technologie et de l’open source", explique Mike Dolan (Linux Foundation). "Seule la communauté open source peut permettre le développement et le déploiement rapide de ces systèmes critiques dans le monde entier".

Pour quoi faire ?

Les tremblements de terre ont souvent les conséquences les plus graves dans les pays en développement, notamment en matière de construction et d’infrastructure. Des alertes anticipatives peuvent contribuer à sauver des vies dans les communautés où les tremblements de terre représentent la plus grande menace. L’open source joue ici un rôle de catalyseur.

Les systèmes EEW produisent déjà des alertes publiques dans des pays comme le Mexique, le Japon, la Corée du Sud et Taïwan, mais près de trois milliards de personnes dans le monde vivent avec la menace d’un tremblement de terre et n’ont pas accès à des systèmes de ce type : "OpenEEW veut contribuer à réduire les coûts des systèmes EEW, à accélérer leurs déploiements dans le monde entier et a le potentiel de sauver de nombreuses vies".

Les capteurs Grillo ont généré plus de 1 To de données depuis 2017 au Mexique, au Chili, à Porto Rico et au Costa Rica, y compris des informations provenant de grands séismes de magnitude 6 et 7. Des chercheurs de l’Université de Harvard et de l’Université de l’Oregon travaillent déjà avec ces données.

Un projet pilote à Porto Rico

Dans le cadre de ces annonces, IBM a déployé un ensemble de six capteurs de tremblement de terre de Grillo et effectue des tests à Porto Rico, complétant les outils de Grillo avec un nouveau tableau de bord Node-RED pour visualiser les données. IBM avance également une technologie Docker pour le composant de détection qui peut être déployée sur Kubernetes et Red Hat OpenShift. Les avancées sont publiées sur le compte Github du projet.

CG

Liens et téléchargement

- Site officiel
- Compte Github
- Code and Response