Toolinux Linto.AI OpenPAAS OBM Hubl.IN Linagora

Palm ne meurt jamais et reviendrait en 2018

mercredi 4 avril 2018

La presse américaine se fait l’écho d’une résurrection en cours, celle de la marque Palm. Le constructeur chinois TCL, son actuel propriétaire, serait aux commandes, sous l’impulsion de l’opérateur Verizon.

On n’en finit plus de voir des marques oubliées revenir à l’avant-plan. L’air de rien, TCL s’est fait une spécialité dans le domaine. L’entreprise n’en est pas à sa première opération du genre. Elle est désormais à la manœuvre derrière les smartphones Alcatel et les derniers BlackBerry.

Le prochain retour programmé est celui de Palm, dont TCL a fait l’acquisition après la revente du groupe par étages. Des brevets ont alors été acquis par Qualcomm. Quant à WebOS, le système d’exploitation prometteur lancé en 2009, il a été cédé à LG, qui l’utilise désormais dans ses téléviseurs.

WebOS à bord ? Peu probable.

Le système d’exploitation mobile qui, comme feu-FirefoxOS, voulait exploiter les technologies standardisées du web est en effet récemment (re)devenu open source, mais ne serait pas à l’ordre du jour.

TCL lancerait en réalité un clone (actualisé) du fameux Palm Pré, basé sur un système Android.

Cette nouvelle vie de Palm s’inscrit dans le sillon des retours plus ou moins gagnants de Nokia et des consoles originales de Nintendo. Si le « come back » de Palm est attendu depuis 2015, l’opérateur Verizon (allié historique de Palm naguère) aurait élaboré un projet pour la sortie d’un smartphone Palm dans le courant de cette année.

Certains y voient déjà le retour d’un smartphone aux formes arrondies avec un clavier coulissant, mais personne ne semble détenir la moindre information ferme sur une date de sortie ou une éventuelle disponibilité ailleurs qu’auprès du premier opérateur mobile américain.

- Source : Android Police
- Photo : Ryne Hager