TOOLinux

Le journal du Libre

Pourquoi Linagora passe de la CLA à la DCO

mardi 13 juillet 2021

L’entreprise française entend encourager davantage de contributions de la part de la communauté open-source. Elle a dès lors choisi de passer de la CLA à la Developer Certificate of Origin, la DCO.

CLA (Contributor License Agreement) est un contrat juridique à la fois long et "contraignant". Conséquence : il empêche les "développeurs de contribuer librement aux projets de logiciels libres".

Afin de réduire le temps de friction et faciliter la contribution de la communauté, Linagora vient de prendre une décision importante : adopter la Developer Certificate of Origin. Pourquoi ? Selon le blog de l’entreprise, la DCO offre une plus grande flexibilité et une meilleure portabilité aux communautés open-source.

Le DCO remet la propriété des contributions entre les mains des développeurs. Plus besoin de s’inquiéter de la saisie de termes juridiques que vous ne comprenez pas entièrement ou d’engager un avocat pour vous aider à comprendre l’aspect juridique d’un CLA.

Dans ce mouvement, Linagora suit des éditeurs comme Chef et Gitlab, qui ont déjà fait le choix de passer d’une CLA à une DCO.

Pour en savoir plus, rendez-vous sur cette page. Vous y trouverez notamment les "Questions fréquemment posées" sur le sujet, notamment celle-ci : "Comment fonctionne un DCO ?".