TOOLinux

Le journal du Libre

Quoi de neuf dans OpenStack Victoria ?

vendredi 16 octobre 2020

Il y a quelques semaines sortait Victoria, 22ème version du principal logiciel d’infrastructure de cloud open source. Elle intègre des fonctionnalités avancées de mise en réseau et Kubernetes native.

Pour cette nouvelle version Victoria, OpenStack a reçu plus de 20.000 modifications de code effectuées par plus de 790 développeurs venant de 160 entreprises différentes et de plus de 45 pays.

OpenStack est soutenue par une large communauté mondiale dédiée à l’open source. C’est d’ailleurs l’un des trois plus importants projets open source au monde en termes de contributions actives, avec le noyau Linux et Chromium.

Les nouveautés d’OpenStack Victoria

Cette version arrive dix ans après la version initiale d’OpenStack, avec plusieurs nouveautés phares :

- Intégration native supplémentaire avec Kubernetes
- Kuryr prend désormais en charge les définitions de ressources personnalisées (CRD)
- Tacker, un service OpenStack pour l’orchestration NFV, a ajouté la prise en charge des objets Kubernetes supplémentaires et des API LCM NFV
- Ironic, un environnement d’approvisionnement bare metal, bénéficie d’une augmentation de 66 % des contributions par rapport au cycle OpenStack Ussuri

L’ensemble des nouveautés sont accessibles dans la documentation OpenStack (en anglais).