TOOLinux

Le journal du Libre

Ce qu’il faut savoir sur Red Hat Enterprise Linux 8 Beta

mardi 11 décembre 2018

Première version à battre pavillon IBM, Red Hat Enterprise Linux 8 Beta entend incarner la « vision de l’éditeur pour l’innovation basée sur Linux » : voici les nouveautés.

Avec Red Hat Enterprise Linux 8 Beta, le premier éditeur Linux estime avoir créé « une base commune pour le monde actuel et émergent de l’informatique d’entreprise ». Cette version contient des centaines d’améliorations et des dizaines de nouvelles fonctionnalités, « mais d’importants changements ont également été apportés afin d’accélérer la transformation numérique et encourager l’adoption du cloud hybride sans entraver les systèmes de production existants. »

« Les conteneurs Linux, Kubernetes, l’intelligence artificielle, la blockchain et bien d’autres percées techniques – trop nombreuses pour être mentionnées ici – ont un dénominateur commun : Linux. C’est la même technologie révolutionnaire qui, depuis deux décennies, est la force motrice des systèmes de production critiques pour les entreprises. »

Red Hat Enterprise Linux 8 Beta introduit le concept Application Streams, qui rend la fourniture de paquets userspace plus flexible. Les composants userspace peuvent désormais être mis à jour plus rapidement que les paquets principaux du système d’exploitation, sans devoir attendre une nouvelle version volumineuse du système d’exploitation.

Red Hat Enterprise Linux 8 Beta supporte IPVLAN, permettant aux conteneurs dans des machines virtuelles (VM) d’être connectés à des hôtes réseau avec des conséquences minimales sur le débit et la latence. La nouvelle version met à la disposition des utilisateurs professionnels un code hardened, les correctifs de sécurité et l’expertise de Red Hat en sécurité logicielle. OpenSSL 1.1.1 et TLS 1.3 sont tous deux supportés.

Yum 4, la nouvelle génération du gestionnaire de paquets Yum dans Red Hat Enterprise Linux, offre des performances plus rapides, moins de couplages installés et un choix plus large de versions de paquets.

Bienvenue à une une console de gestion plus cohérente via Red Hat Enterprise Linux Web Console. Son interface simplifiée doit « faciliter la gestion des serveurs Red Hat Enterprise Linux, sur site et à distance, y compris les machines virtuelles. »

Buildah (création des conteneurs), Podman (fonctionnement des conteneurs) et Skopeo (partage et recherche des conteneurs) sont du voyage. Ils aident les « développeurs à trouver, exécuter, créer et partager des applications conteneurisées plus rapidement et efficacement, grâce à la nature distribuée et sans daemon des outils », selon le communiqué.

En vrac également, Stratis, un système de fichiers qui gère les volumes pour une gestion des données plus avancée, mais aussi les File System Snapshots et la prise en charge de LUKSv2 pour crypter les données sur disque en combinaison avec Network-Bound Disk Encryption (NBDE).

- Le site officiel