TOOLinux

Le journal du Libre

Redondance, sauvegarde, restauration : prise de conscience salutaire ?

jeudi 1er avril 2021

Ce mercredi avait lieu la journée mondiale de la sauvegarde des données informatiques. Un sujet revenu sur le devant la scène à l’occasion de l’incendie qui a frappé OVH en mars.

Et pour cause : dans une économie numérisée, la disponibilité des systèmes et des données est essentielle.

Pour Scaleway, la continuité d’activité est "directement liée à la continuité de la relation avec le client". La prise en compte de la redondance, de la sauvegarde et de la restauration requiert une réflexion approfondie et spécifique à chaque entreprise, à chaque besoin, à chaque infrastructure. Le Directeur Général de l’entreprise, Yann Lechelle, a publié un commentaire sur le sujet :

« Nous assistons aujourd’hui à une véritable prise de conscience des problématiques de sauvegarde et de redondance. Les entreprises commencent à se demander si leurs données sont bien protégées et comment en conserver le contrôle. Sur les systèmes de type serveurs dédiés, seuls les clients ont la main et ils sont seuls en mesure d’administrer la sauvegarde de leurs données, il va donc falloir que l’ensemble de l’écosystème contribue aux efforts de pédagogie pour que les risques soient non seulement bien compris, mais aussi traités de manière adéquate. Sur la partie Cloud, la question se pose autrement : la mise en place de standards permettant d’organiser la sauvegarde des données entre différents clouds est sans aucun doute la clé de la reprise de contrôle des entreprises sur leurs données. Dans ce secteur, l’avènement du multi cloud est - selon nous - l’avenir de la sauvegarde dans le cloud. »