TOOLinux

Toute l’actu Linux & Open Source

Nous avons testé Shadow Drive : premières impressions et images

vendredi 19 août 2022

Le lancement de Shadow Drive, qui doit succéder à HubiC dès la rentrée, se précise avec le lancement de la solution en nuage auprès des premiers utilisateurs. Notre test et quelques captures d’écran pour vous faire un premier avis.

Si vous êtes ancien utilisateur d’HubiC, vous avez pu recevoir une invitation à tester en avant-première le nouveau service Shadow Drive. Vous pouvez d’ailleurs en profiter, si vous optez pour la version Premium, pour effectuer la migration de vos anciennes données vers la nouvelle interface.

Shadow Drive, c’est quoi ?

Shadow Drive est une solution de Cloud grand public conçue en partenariat avec Nextcloud, le cloud open source. D’ailleurs, pour tout savoir sur ce nouveau Cloud public, nous vous renvoyons vers cet article, mis à jour début août. Il répond à la plupart des questions sur Shadow Drive.

Est-ce gratuit ?

Oui, Shadow Drive est accessible gratuitement jusqu’à 20 Go de stockage.

Vous pouvez opter pour l’accès à une version premium pour 8.99€ par mois, avec un stockage de 2 To.

Test et avis

Nous avons pu tester le service Shadow Drive pour nous faire un premier avis. Et il est positif : clair, simple, convivial et accessible depuis n’importe quel appareil grâce à une interface web standardisée.

Premières impressions

À vrai dire, Shadow Drive ressemble à s’y méprendre à une instance de Nextcloud dépouillée, concentrée autour du stockage des données. Pas encore de suite bureautique intégrée, mais un éditeur de texte riche, qui n’est autre que celui de Nextcloud. On peut ainsi glisser/déposer des fichiers vers l’interface assez aisément, organiser en dossiers et sous-dossiers. Pour l’instant, les fonctions de base y sont et elles nous semblent déjà bien stables.

On sait que Shadow Drive donnera bien accès à des applications tierces, mais l’app store n’est pas encore présent dans la version actuelle.

Téléchargement

Shadow Drive est accessible via une page web. Nous l’avons testé avec Firefox, GNOME Web, Safari, Chrome, Brave, Vivaldi et Opera (Linux et macOS).

Des applications desktop sont proposées pour la synchronisation des fichiers entre le Cloud et votre ordinateur. Les applications de synchronisation de bureau de Shadow Drive sont bien disponibles et renvoient tout simplement... vers Nextcloud. Vous pouvez télécharger pour Windows, macOS et Linux depuis cette page.

Quid du mobile et des tablettes ? L’application Android a déjà été mise en ligne. La version iOS/iPadOS est en cours de validation.

Captures d’écran

Nous avons réalisé pour vous plusieurs captures d’écran, depuis Firefox.

- L’écran d’accueil

- La gestion du compte

- L’interface web

- L’éditeur de texte intégré

Paramètres de Shadow Drive