TOOLinux

Toute l’actu Linux & Open Source

Une nouvelle boîte de réception pour Skiff Mail

mardi 22 novembre 2022

Il est Web3, décentralisé, open-source : Skiff Mail est le service d’e-mail lancé par l’entreprise derrière Skiff Drive et Pages en mai dernier. Après le support des noms de domaine, c’est une nouvelle interface qui arrive pour le webmail.

Lancé mi-mai, immédiatement intégré à Brave Wallet, le service d’e-mail chiffré décentralisé et Web3 Skiff Mail fait beaucoup parler de lui. Et pour cause, son développement a pris un rythme impressionnant depuis son lancement.

C’est quoi Skiff Mail ?

Skiff Mail est un service de courrier électronique sécurité natif en Web3, simplifié. C’est un logiciel libre avec chiffrement de bout-en-bout. L’inscription est gratuite.

Skiff fait partie d’une plateforme de collaboration décentralisée. La société, basée à San Francisco, propose déjà deux produits : Drive et Pages.

Skiff Mail : nouveautés

Skiff Mail suit un développement en open source depuis son lancement.

Après avoir introduit le service de stockage chiffré de fichiers Skiff Drive, dont nous vous parlions dans cet article, l’éditeur a profité des dernières semaines pour peaufiner ses services, avec notamment l’arrivée du support des noms de domaine classiques.

Ce 21 novembre, c’est une nouvelle interface qui est arrivée pour la boîte de réception des e-mails. Elle semble beaucoup s’inspirer de Gmail et de Protonmail sur la forme, comme on peut le voir sur cette capture d’écran.

Seule petite déception à ce stade ? Le développement de Skiff est rapide, mais il se fait exclusivement en anglais. La localisation en français n’est pas encore prévue à court terme.

On peut suivre les évolutions depuis la page de présentation des changements (en anglais).

Que peut-on faire avec Skiff Mail ?

Skiff Mail permet de gérer ses e-mails et collaborer grâce à une intégration avec Pages, qui est un éditeur de texte simplifié développé par le même éditeur et un espace de travail privé, chiffré lui-même.

Les fonctions :
- Gestion des e-mails
- Recherche rapide et privée
- Synchronisation sur tous vos appareils
- 10 Go de stockage gratuit (100 Go avec Pro et 1 To avec Business)
- à venir : importation d’un compte e-mail complet et gestion du nom de domaine

Après avoir ouvert un compte, chaque message de Skiff à Skiff est chiffré de bout en bout, mais la confidentialité s’applique au-delà des messages envoyés vers et depuis Skiff Mail : "Chaque message reçu d’un fournisseur de messagerie externe et tiers est immédiatement chiffré - ce qui garantit que seuls les utilisateurs ont accès aux copies non cryptées de leurs e-mails".

Combien ça coûte ?

Skiff Mail est gratuit jusqu’à 10 Go de données pour l’e-mail et 1 Go pour Pages.

Vous pouvez créer gratuitement votre adresse e-mail Skiff via ce lien.

Vous pouvez opter pour un plan payant avec 100 Go d’espace pour l’e-mail et 100 Go pour les pages, pour 8$ par mois ou 12€ par mois pour la version Business avec 1 To.

Sur quels appareils peut-on utiliser Skiff Mail ?

Skiff Mail est lancé avec des applications mobiles complètes pour iOS/iPadOS et Android, ainsi qu’une application de bureau macOS. L’application Windows et Linux est prévue ultérieurement.

Il est également possible d’utiliser Skiff Mail depuis n’importe quel navigateur internet, y compris sous Linux et Windows.

Si vous utilisez Brave, le navigateur dispose d’un partenariat avec Skiff. Tous les utilisateurs de Brave Wallet peuvent se connecter de manière transparente à la suite d’applications de Skiff.

Web3 : quelle différence ?

Skiff Pages est un service Web3 natif. Vous pouvez ainsi vous connecter avec Metamask ou stocker vos données sur IPFS.

Skiff Mail est il open source ?

Oui, les développements de Skiff sont open source :

"Skiff Mail est open-source depuis le premier jour, de sorte que nos déclarations de confidentialité et nos protocoles de chiffrement peuvent être vérifiés par n’importe qui."

Si vous voulez en savoir plus, lisez cet article de blog en anglais sur le développement open source de Skiff Mail.

Le code est accessible sur Github.

Pour vous inscrire gratuitement, rendez-vous sur cette page.