TOOLinux

Le journal du Libre

SlapOS, Cython+ : l’alternative libre aux grands hyperscalers s’organise en Europe

vendredi 20 novembre 2020

L’Institut Mines-Télécom et Nexedi veulent faire passer les outils informatiques libres à l’échelle industrielle dans la cour européenne avec SlapOS et le langage Cython+. Voici comment ils comptent s’y prendre.

Une "alternative aux grands hyperscalers" se précise, dans le prolongement de GAIA-X vers un cloud souverain et interopérable. Teralab et Nexedi ont présenté cette semaine un projet de déploiement d’un nouveau langage de programmation basé sur le logiciel libre de cloud SlapOS. Objectif : garantir l’indépendance technologique pour "créer les futures solutions stratégiques reposant sur l’IA et le big data".

GAIA-X entend créer un "écosystème cloud protégé et de permettre l’émergence d’un marché des services en ligne à l’européenne". Pour cela, l’IMT s’est associé avec différents acteurs publics et privés pour développer un écosystème technologique complet entièrement libre, afin de proposer une alternative crédible, depuis l’infrastructure cloud jusqu’aux outils pour les développeurs.

Cython+, SlapOS : de quoi parle-t-on ?

SlapOS est une solution libre européenne de portabilité multi-cloud permettant de déployer et configurer automatiquement les applications dans un environnement hétérogène.

SlapOS va permettre de diffuser largement le nouveau langage de programmation Cython+, projet qui réunit Nexedi, Teralab, Abilian et l’équipe de l’INRIA. Il est co-financé par la région Ile-de-France et BpiFrance et a reçu le soutien du pôle de compétitivité Cap Digital.

Dans le projet présenté cette semaine, la plateforme souveraine cloud Teralab est exploitée en coopération avec Nexedi grâce à ce logiciel libre européen. Il pourra être non seulement déployé sur l’infrastructure cloud de Teralab, mais aussi sur tous les clouds des grands hyperscalers chinois et américains. Concrètement, toutes les entreprises bénéficieront ainsi de Cython+ qui pourra être déployé sur toutes les différentes plateformes de cloud public grâce à SlapOS.

Pour compléter son dispositif reposant sur le libre, Teralab met à disposition une ferme de notebooks (interface de programmation interactive) Jupyter et d’environnements de développement Eclipse Theia compatibles avec le langage Cython+. Un ensemble de bibliothèques d’intelligence artificielle réalisées en Python autour de scikit-learn est également fourni aux data scientists qui pourront les intégrer à leurs solutions en cours de développement.

Le système de ferme de notebooks est publié en licence libre sous forme d’un profil SlapOS. Il est déployable sur les clouds européens (Teralab, Rapid.Space, Scaleway, Hetzner, OVHCloud, etc.), américains (AWS, Azure, GCP) ou chinois (UCloud, Qingcloud, Alicloud, Huawei).

Liens et informations

- Cython+
- SlapOS
- Nexedi
- IMT

Lire également : "L’échelle européenne : positionnement stratégique pour l’industrie du Cloud et des télécoms"