TOOLinux

Le journal du Libre

Une enquête sur la croissance de la dépendance numérique

mercredi 17 novembre 2021

Cette étude internationale met en avant les défis rencontrés par les entreprises face à la forte croissance de la dépendance numérique. Elle a été menée auprès des responsables de l’informatique et du développement.

Le rapport Digital Dependency in 2021 : The Urgency of Real Time Operations (Dépendance numérique en 2021 : urgence des opérations en temps réel) commandité par PageDuty montre que la pression sur les responsables techniques n’a jamais été aussi forte. Ces derniers sont tenus de produire plus d’innovation plus rapidement et réaliser des économies et gagner en efficacité, tout en maintenant une haute disponibilité des services et en gérant la dette technique.

Conséquences

Pourtant, au cours des 12 derniers mois, la généralisation de la dépendance numérique et l’augmentation du nombre d’incidents numériques à l’échelle mondiale ont entraîné une perte de revenus (selon 40 % des personnes interrogées), le non-respect des accords de niveau de service (33 %), des atteintes à la réputation (27 %), une perte de clientèle (26 %) et une main-d’œuvre informatique plus que jamais sous pression.

73 % des personnes interrogées déclarent avoir investi, ou prévoient d’investir dans des outils AIOps et dans l’automatisation pour faire face à la pression numérique de plus en plus intense.

En France

La France se démarque des autres pays dans cette enquête. Les répondants français constatent moins d’augmentation des incidents numériques susceptibles d’impacter leurs clients. Les équipes françaises subissent moins d’augmentation de la pression que les autres pays.

L’augmentation des incidents numériques paraît avoir fait moins de dégâts en France et l’impact causé par ces incidents a eu moins d’effets, selon les personnes interrogées. Les répondants français sont moins souvent obligés de faire “plus avec moins” et on constate moins de baisse de revenus que dans les autres pays.

Par contre, les répondants français ont fait état de plus de cas de “burnout” au sein des équipes techniques que les autres pays, sauf en Australie.

La transformation passe au second plan

82 % des personnes interrogées au niveau mondial estiment que les services informatiques doivent être adaptés à l’ère numérique. 68 % d’entre elles déclarent redoubler d’efforts dans leur stratégie de transformation numérique. La bonne nouvelle est que 66 % estiment déjà que leur stratégie informatique est mieux alignée sur leur stratégie commerciale globale.

Malheureusement, pour 58 % des personnes interrogées dans le monde au cours des 12 derniers mois (59 % au Royaume-Uni), une augmentation de la gestion de crise entraîne un recul de l’innovation. 78 % ont annulé plus de 5 projets au cours des 3 à 6 derniers mois (83 % au Royaume-Uni) ; or, ce sont les clients qui en pâtissent. 61 % des personnes interrogées déclarent qu’elles réfléchiraient à deux fois avant d’approuver de nouveaux projets destinés aux clients (61 % également au Royaume-Uni).

Vous pouvez télécharger l’intégralité du rapport Digital Dependency in 2021 : The Urgency of Real Time Operations.