TOOLinux

Le journal du Libre

Cloud computing : dessine moi un nuage

mercredi 22 août 2012

Relâcher le lien unissant un service et le matériel requis pour sa réalisation est très clairement une avancée. Cette avancée permet de réduire la pression liée à l’infrastructure existante et permet de se concentrer d’avantage sur l’évolution des besoins.

Suivre l’évolution de ses besoins : vaste sujet ! Le premier des besoins est fréquemment celui d’un bon fonctionnement de ses services... et le premier réflexe est souvent de considérer que si mes ressources me sont directement accessibles, elles fonctionneront mieux (au pire, j’ai un levier d’action immédiat en cas de défaillance). Ce point n’est pas toujours vérifié, loin s’en faut ! Toutefois, il constitue toujours l’un des freins à l’adoption du cloud auprès de nos PME : « Où se trouvent mes données ? », « Où se trouvent mes services ? » sont des questions qui reviennent fréquemment. Ces questions traduisent un intérêt et une inquiétude pour tout ce qui touche à la qualité de service (QOS), ainsi que les plan de continuité d’activité ou de reprise d’activité qui en sont les corollaires.

En ce sens, le cloud par son usage intensif des techniques de virtualisation offre de grandes perspectives dans les domaines de la maîtrise des QOS. L’entreprise pourra se concentrer sur ce qui constitue 90 % de ses besoins, confier à son partenaire cloud la responsabilité et la gestion des 10 % restants (pic d’activité exceptionnel, défaillance temporaire d’un composant, plate-forme temporaire de validation, etc.). Ces 10 % qui, par définition, sont exceptionnels, s’intègrent mal dans une chaîne de coût maîtrisée. Au contraire, le cloud offre une opportunité de mutualiser ces coûts exceptionnels avec ceux d’autres entreprises ayant des besoins comparables. Selon nous, les PME n ’évolueront vers ces solutions d’avenir que lorsqu’elles pourront définir par elles mêmes, et vérifier par elles mêmes les éléments de qualité de service essentiels à leur succès.

Avec la généralisation du cloud, la fonction de garant de la qualité des DSI va s’accentuer afin de permettre à l’entreprise de bénéficier d’une énergie numérique simple et fiable au bénéfice du développement de l’entreprise.

- Pascal Gallard – Non Stop Systems - consortium nuage