TOOLinux

Le journal du Libre

Cloud computing : l’Europe à la traîne

vendredi 31 août 2012

En Belgique, seuls 18 pour cent des utilisateurs de PC accèdent à des applications dématérialisées, un résultat comparable à celui d’autres marchés européens importants comme la France (19 pour cent) et l’Allemagne (17 pour cent).

De plus, la vaste majorité des utilisateurs européens de PC ne sont pas familiarisés au cloud computing : 65 pour cent disent « n’en avoir jamais entendu parler » ou « en avoir uniquement entendu le nom ».

Les données de l’enquête européenne proviennent d’une grande étude de marché réalisée dans le monde entier auprès des utilisateurs de PC, menée au premier semestre2012 par Ipsos Public Affairs à la demande de la BSA (qu’on a connu souvent féroce, notamment sous pression de Microsoft, contre l’opensource).

L’étude révèle que la connaissance du cloud computing varie beaucoup à travers le Marché unique européen. Au Royaume-Uni (28 pour cent) et en Grèce (24 pour cent), près d’un utilisateur de PC sur quatre dit très bien connaître le cloud computing, contre un sur dix en Pologne (9 pour cent) et en France (10 pour cent). Fait probablement surprenant, l’usage du cloud computing est le plus élevé en Grèce et en Roumanie (39 pour cent), deux pays qui dépassent de loin les moyennes européenne et mondiale. En revanche, dans des marchés européens plus développés, les utilisateurs de PC accèdent beaucoup moins aux applications dématérialisées. Ce contraste reflète une tendance globale plus large mise en lumière par l’étude, selon laquelle les marchés en développement semblent avoir dépassé certains marchés plus mûrs,avec une utilisation plus élevée de services dématérialisés.

À travers l’UE, 86 pour cent des utilisateurs disent utiliser des applications dans le cloud, en grande partie des services gratuits, pour leur usage personnel. Seuls 29 pour cent des répondants européens affirment utiliser le cloud à des fins professionnelles, soit un léger retard par rapport aux 33 pour cent mondiaux. Les applications les plus utilisées dans le cloud en Europe sont la messagerie électronique (79 pour cent), le traitement de texte en ligne (36 pour cent), suivis par le stockage de photos et les jeux en ligne (35 pour cent). Cet automne, la Commission européenne publiera sa Stratégie de cloud computing pour l’Union Européenne, qui marquera la première étape dans la stimulation de la compréhension et de la croissance du cloud sur le Marché unique. La BSA encourage les responsables politiques à adopter une approche globale élargie en la matière, afin de s’assurer qu’en Europe, les utilisateurs et les fournisseurs de services cloud puissent pleinement bénéficier de la croissance du cloud computing à travers le monde.