TOOLinux

Le journal du Libre

Dossier : protéger sa vie privée

vendredi 30 octobre 2015

1. Les faits et gestes

Historiques, métadonnées, mails, tout cela fini dans les filets de grosses sociétés commerciales (ou dans les serveurs des services de renseignements) afin de mieux nous cibler, nous connaître, en général pour de la publicité, mais bientôt, pour une assurance vie, une demande de prêt ?

Heureusement, tout n’est pas perdu, et dans la jungle d’internet, certains outils nous permettent de nous protéger un peu lorsque nous sommes en ligne. Des logiciels libres, utilisant la cryptographie, permettent de communiquer de façon plus sécurisée. Des plugins pour Firefox nous aident à être moins surveillés lors de nos surfs.

Bref, des solutions existent, il suffit de s’en servir et de les démocratiser.

2. Les solutions

Voici quelques solutions de base pour protéger un peu sa vie privée sur le web.

Lorsque l’on navigue sur internet, quelques plugins pour Firefox sont utiles :

- Click&Clean : permet d’effacer automatiquement toutes traces de surf.

- Ablock Edge : permet d’échapper aux publicités. Rappelons qu’en bloquant la publicité, on prive certains sites de revenus légitimes.

- Privacy Badger : bloque tous les trackers, limite la surveillance.

- Https EveryWhere : permet de se connecter automatiquement en https lorsque le site le permet.

Pour protéger son courrier électronique :

- Enigmail : plugin pour Thunderbird qui permet de chiffrer et / ou signer ses mails avec OpenPGP.

Pour naviguer sans que ses données soient enregistrées (termes de recherche, surf, adresse IP), on peut utiliser le moteur de recherche européen Qwant.

3. Pour finir

Utiliser le réseau Tor pour avoir un certain anonymat sur internet, à l’aide de Tor Browser.

Voilà quelques bases permettant de protéger un peu sa vie privée sur internet. Grâce aux logiciels libres, des solutions existent pour nous mettre à l’abri. Mais pour être efficace, cette volonté de protection doit être réfléchie, adaptée à ses usages, et il est nécessaire d’utiliser plusieurs techniques.

Sans oublier qu’avant de souscrire à un service en ligne gratuit (Gmail, Hotmail, Yahoo !, Amazon), il est toujours utile de lire les conditions générales. Ou de ne pas les accepter. Car là aussi une alternative existe, concrétisée notamment par la campagne « Degooglisons Internet » de Framasoft.